24 mai 2017

7h45 - L'invité de Thomas Sotto
​Polémique Hanouna : “Les excuses sont-elles vraiment sincères ?”

Nicolas Noguier, fondateur et président de l’association Le Refuge qui vient en aide aux victimes d’homophobie, a réagi aux excuses de Cyril Hanouna suite à la polémique née d’une séquence jugée homophobe dans son émission sur C8.

INTERVIEW

“Un peu tard”. Voilà comment Nicolas Noguier, fondateur et président de l’association Le Refuge, qui vient en aide aux jeunes victimes d’homophobie, qualifie les excuses de Cyril Hanouna, mardi. “Je pense que ces excuses sont un petit peu tardives”, a-t-il déclaré mercredi sur Europe 1. Surtout, il “se demande ce sont vraiment des excuses sincères ou si c’est lié à la situation très difficile qu’il vit” suite à la polémique née d’un canular jugé homophobe dans son émission Touche pas à mon poste

“Une décision exemplaire” du CSA. Nicolas Noguier fait notamment référence à la décision de certains annonceurs de retirer leurs publicités de l’émission phare de C8. “Beaucoup d’annonceurs se sont retirés, la société commence un petit peu à bouger”, a-t-il souligné avant d’espérer “que le CSA se prononcera exemplairement”. C’est-à-dire ? “Je ne sais pas quelles sont les possibilités du CSA, mais interdire cette émission en tant que telle. Ce n’est pas la première fois qu’il y a des dérapages et au bout d’un moment, il faut vraiment sanctionner. (…) Il doit vraiment y avoir une décision exemplaire et nous voulons que la justice se prononce”, répond-il.

ENTENDU SUR EUROPE 1
J’ai du mal à croire qu’il y a un vrai changement qui s’opère

Recours à la justice possible. Le recours à la justice, voilà l’une des possibilités de l’association qui est “en train de réfléchir à porter plainte”. Soit “nous-mêmes en tant qu’association, soit accompagner le jeune (visé par le canular) en partie civile s’il se décide à porter plainte. Il est en train d’y réfléchir aussi”, précise Nicolas Noguier. Et pour lui, l’ampleur de la polémique est parfaitement justifiée. “Pour nous qui avons subi la détresse d’un des jeunes piégés et qui avons pu constater sa souffrance psychologique et les conséquences directes sur lui, je ne pense pas que ça prenne une ampleur inappropriée”, confie-t-il.

Des précédents dérapages. S’il se veut aussi sévère à l’encontre de Cyril Hanouna, c’est à cause de la récidive des comportements jugés homophobes de la part de l’animateur : “Il y a déjà eu des dérapages précédents qui ont entraîné aussi beaucoup de réactions sur les réseaux sociaux. Il en a eu l’écho, il ne peut pas les ignorer. (…) Il s’était engagé lui-même dans un tweet, à l’occasion de la nouvelle année, à ne plus avoir de propos homophobes et on voit que quelques mois après, il recommence. J’ai du mal à croire qu’il y a un vrai changement qui s’opère.”