21 mai 2018

8h20- L'invité de Patrick Cohen
Aides sociales : “On peut faire mieux autrement”, estime Aurélien Taché

Le député LREM du Val-d’Oise estime que le système des aides sociales doit être réformé en faveur d’une plus grande universalité.

INTERVIEW

Le gouvernent plancherait sur une réduction des aides sociales. Un rapport rendu par la direction du Budget invite en effet l’Etat à revoir les critères d’attribution de certaines aides financières, qui pèsent particulièrement dans la dépense. “Expliquer qu’on va réduire la dépense publique sans rien toucher aux aides sociales ce ne serait pas cohérent et pas juste ni lucide vis-à-vis des Français”, a reconnu dimanche le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, dans le cadre du Grand rendez-vous Europe 1/Les Echos/CNews.

Plus d’efficacité. “Si cela fait sens, si certaines aides doivent être réformées, transformées, si certaines n’atteignent pas leur objectif, pourquoi pas ?”, commente de son côté le député LREM du Val-d’Oise Aurélien Taché, invité lundi de la matinale d’Europe 1. “Peut être que l’on peut faire mieux autrement. C’est la question qu’il faut se poser”, interroge l’élu.

Plus d’universalité. “J’aurai plutôt tendance à dire qu’il faudrait plus d’universalité”, glisse-t-il. “C’est ce que l’on veut faire, par exemple, dans le cadre de la réforme de l’assurance chômage en l’ouvrant aux indépendants et aux démissionnaires”, fait-il valoir.

Faire sens. “Je ne crois pas que réduire quoi que ce soit peut être un objectif en soi”, estime encore ce proche d’Emmanuel Macron, alors même que les aides sociales pèsent pour 700 milliards d’euros dans la dépense publique française. “Sur toutes les reformes, l’angle budgétaire ne doit jamais être le premier, c’est celui du sens qu’il faut poser”, insiste Aurélien Taché.