01 décembre 2017

9h00-9h30 Melting Pop
Amira Casar : “Simon Stone a une vision très juste de son époque”

Amira Casar est à l’affiche de la pièce de théâtre “Les trois soeurs”, au Théâtre de l’Odéon à Paris, avec notamment Céline Sallette. Les deux comédiennes étaient invitées d’Europe 1 vendredi. 

INTERVIEW

Depuis le 10 novembre, Amira Casar et Céline Sallette se retrouvent sur scène, accompagnées de neuf autres comédiens, dans Les trois sœurs, au théâtre de l’Odéon à Paris. Un spectacle de Simon Stone, d’après Anton Tchekhov. Une pièce adaptée au monde moderne moderne par le metteur en scène australien. Sur les planches, il n’est pas question de la Russie du début du 20ème, le spectateur se retrouve au temps de l’élection de Trump, d’Instagram et autres vidéos de propagande de Daech.

Le mal-être de l’époque. Amira Casar et Céline Sallette ne manquent pas d’adjectifs au moment de louer les qualités de Simon Stone dans Melting Pop. “C’est un génie, un garçon pluri-disciplinaire”, affirme Amira Casar, séduite par “son talent de metteur en scène, son propos et son texte”. Selon la comédienne, le metteur en scène a “une vision très juste de son époque”. “Il sonde très bien le mal-être actuel, tout comme Tchekhov en son temps”, explique-t-elle.

“Il y a beaucoup de burlesque dans Tchekhov”. Si Simon Stone a remodelé la pièce à sa guise, il a tout de même gardé les grandes lignes de la vision du dramaturge russe. “La vacuité, des conversations, l’existentialisme, le soucis d’un avenir et la procrastination”, liste Céline Sallette au moment d’indiquer les points communs entre les deux œuvres. “Il y a beaucoup de burlesque dans Tchekhov et Simon l’a maintenu”, précise également Amira Casar. “Les artistes, de tout temps, ont réécrit des pièces qui leurs étaient antérieures”, souligne Céline Sallette. Rien d’étonnant donc, à ce que Simon Stone s’y emploie avec Tchekhov, selon la comédienne.