13 juin 2018

Europe Matin
Aquarius : Pour Gérard Larcher, “on n’a pas de leçon à donner” à l’Italie

Le président du Sénat, invité d’Europe 1, estime que l’Europe a abandonné l’Italie face à la crise migratoire qui a frappé le pays ces dernières années.

INTERVIEW

Alors qu’Emmanuel Macron a dénoncé mardi la décision de Rome de ne pas accueillir, conformément à ses obligations, les migrants de l’Aquarius, Gérard Larcher a voulu rappeler que l’Italie n’avait reçu aucun soutien significatif de la part de l’Europe face à la crise migratoire qui a touché la péninsule ces dernières années. “On n’a pas de leçon à donner à un pays que l’on a laissé tomber pendant trois ans”, a estimé le président du Sénat au micro de la matinale d’Europe 1. “Près de 700.000 migrants. Ils [les Italiens] sont resté seuls. Ça, je ne l’oublie pas”, ajoute-t-il.

“Au fond, l’Europe a détourné les yeux de la réalité italienne. Aujourd’hui, l’Europe peut se déconstruire sur la question migratoire et celle du terrorisme”, alerte Gérard Larcher. “La non solution de la crise migratoire peut nous faire réveiller un matin italien, slovène, autrichien”, avertit encore l’élu des Yvelines face à la montées des populismes sur le continent.