18 août 2017

L'interview politique d'Antoine Genton
Attentat de Barcelone : “Il faut un FBI européen”, estime Yannick Jadot

Pour Yannick Jadot, eurodéputé écologiste, il est important, au lendemain de l’attentat de Barcelone, “de savoir ce qui fait société, ce qui nous fait vivre ensemble”. Et de créer une agence de renseignements européenne. 

INTERVIEW

L’Espagne a été de nouveau visée par un attentat. Jeudi, sur la rambla, l’artère la plus fréquentée de Barcelone, une camionnette a foncé dans la foule, faisant au moins 13 morts et des centaines de blessés. “On a eu le Mali, l’Espagne… c’est une semaine extrêmement dure, c’est toujours la même barbarie, la même sauvagerie”, a commenté vendredi sur Europe 1 l’eurodéputé écologiste Yannick Jadot.

“Cela dit aussi que nous avons une responsabilité, y compris les élus, les responsables politiques, d’élever le débat public, d’élever le niveau de la politique. On a besoin de savoir ce qui fait société, ce qui nous fait vivre ensemble, quel projet on offre à notre jeunesse”,a assuré l’euro-député écologiste. “Quand on veut faire société, il y a des professions au front. On pense aux enseignants, aux médecins, aux militaires, aux forces de sécurité”.

“On ne peut pas sacrifier ceux qui sont le ciment de la société”. Selon lui, cela ne passe pas par une prolongation de l’état d’urgence – “Tous les experts nous disent que ce n’est pas l’état d’urgence qui nous permet de lutter contre le terrorisme (…) les militaires sont épuisés” – mais cela passe par la création d’un conseil national de la lutte contre le terrorisme, différent de celui pensé par le président Emmanuel Macron. “Un conseil qui soit rattaché au président de la République qui réunisse les experts mais aussi tous les responsables des groupes politiques à l’Assemblée, au Sénat. S’il y a une chose qui ne doit pas être instrumentalisé c’est la sécurité des français. Et en même temps, je disais qu’il faut élever le débat politique pour faire société. Mais on ne peut pas en même temps vouloir faire société, être à la hauteur des défis, des menaces et faire de la politique à travers la presse people, sacrifier ceux qui sont le ciment de la société en réduisant les budgets”, dénonce Yannick Jadot. 

“Un FBI européen”. L’euro-député s’est également dit favorable à la création d’une agence de renseignement européenne :” J’ai toujours été pour un FBI européen. Il faut concentrer nos capacités de renseignement, de justice avec un procureur européen”, ajoute-t-il.