08 Août 2017

8h15 - L'invitée d'Antoine Genton
Aurore Bergé (REM) : “Le rôle de la majorité est de communiquer plus et d’expliquer mieux”

Invitée de la matinale d’Europe 1, mardi, la porte-parole du groupe REM à l’Assemblée, Aurore Bergé, a également minoré l’importance de la baisse de popularité d’Emmanuel Macron.

INTERVIEW

Jupiter prend-il la foudre ? À en croire les sondages, la popularité d’Emmanuel Macron baisse de manière significative selon l’ensemble des instituts. Mais pour Aurore Bergé, porte-parole du groupe La République en Marche (REM) à l’Assemblée nationale et invitée de la matinale d’Europe 1, mardi, il faut d’abord relativiser cette mauvaise passe : “Ça dépend, et les sondages varient. Je sais juste que si on s’était fié aux sondages, Emmanuel Macron n’aurait même pas présenté sa candidature à l’élection présidentielle.”

“Se remettre en question”. Pour autant, la députée des Yvelines admet à demi-mot un manque de communication au sein de la majorité : “Il faut peut-être le prendre comme une photographie à un instant donné, se remettre en question, faire plus de pédagogie, expliquer plus ce qu’on est en train de faire.”

Sarkozy “volait de faits divers en faits divers”. Selon Aurore Bergé, Emmanuel Macron évite néanmoins les écueils de ses prédécesseurs en matière de communication : “On a eu deux quinquennats qui été très différents préalablement. On a eu un président de la République qui était dans une parole à mon avis excessive et on avait l’impression qu’il volait parfois de faits divers en faits divers.” Voilà pour Nicolas Sarkozy. François Hollande n’est pas non plus épargné : “On avait un autre président qui était plutôt dans le commentaire qu’il était en train de mener.”

Pas de communication cadenassée ? Depuis son élection, Emmanuel Macron n’a pas livré une interview officielle à un média français sur des sujets de politique intérieure. Doit-il s’exprimer davantage ? Aurore Bergé réfute en tout cas une communication qui serait cadenassée : “Il communique sur les choses qui lui paraissent être pertinentes. Après c’est en effet le rôle de la majorité peut-être de communiquer plus et d’expliquer mieux ce qu’on est en train de faire.”