27 novembre 2018

8h15 - L'interview politique d'Audrey Crespo-Mara
“Avec Emmanuel Macron, on a pire que François Hollande”, affirme Nadine Morano

 

Invitée de la matinale d’Europe 1, mardi, l’eurodéputée Les Républicains a dénoncé la “trajectoire tellement brutale” de la politique chef de l’État depuis un an.

INTERVIEW

“Il écoute, mais on a l’impression qu’il ne comprend pas.” Au micro Europe 1 d’Audrey Crespo-Mara, mardi, Nadine Morano a lourdement critiqué Emmanuel Macron, selon elle responsable du déclenchement de la colère des “gilets jaunes”. Avec le chef de l’État, “on a pire que François Hollande, car il y a une forme d’arrogance et de brutalité qui sont scandaleuses”, a-t-elle affirmé.

“Cassure sociale”. L’eurodéputée Les Républicains a lourdement critiqué le “délire fiscal” du gouvernement, qui a engendré d’après elle, non pas une facture sociale, mais une cassure sociale”, en référence au thème de la campagne présidentielle de 1995 de Jacques Chirac. “La seule solution, c’est qu’Emmanuel Macron réfléchisse un peu et entende ce que disent les Français”, dont “le ras-le-bol est vraiment très profond”. Elle l’a aussi appelé à reconnaître qu’il avait fait une erreur.

Pas d’appel à la démission. Elle a pourtant refusé d’appeler, à rebours d’une partie des “gilets jaunes”, à la démission du chef de l’État : “Je suis favorable à une stabilité de nos institutions et je ne crois pas que ça soit la solution.”