18 septembre 2017

Village Médias avec Philippe Vandel
Claire Chazal : “Je regarde peu les 20 heures”

La journaliste qui fait sa rentrée sur France 5 est revenue sur son éviction de TF1 et confesse ne plus être très friande de la grand-messe du 20 heures.

INTERVIEW

Pendant 24 ans, elle a été la reine des JT du week-end sur TF1. Désormais elle présente un journal culturel sur France 5 intitulé Entrée libre. Claire Chazal fait d’ailleurs sa rentrée ce lundi et était l’invitée de Philippe Vandel dans Village médias.

Qualité et grand public. Pour le premier numéro de cette deuxième saison, Claire Chazal reçoit le chanteur Etienne Daho. “On l’adore, c’est un grand artiste et son album est très beau.” Le chanteur se définit lui-même comme étant populaire. “Dans Entrée libre, on essaye de trouver cet équilibre entre une exigence de qualité – en balayant tous les champs de la culture, parfois même des choses difficiles comme l’art contemporain ou la littérature – mais nous essayons de transmettre des passions, des envies, et c’est par là qu’on va trouver le grand public, en essayant de dire ce que nous avons aimé avec sincérité.”

Elle se défend d’avoir “pris la place” de Laurent Goumarre. En arrivant sur ce programme, Claire Chazal a fait progresser l’audience de 26%. “Je ne se sais pas si mon arrivée a été compliquée”, dit la journaliste qui a remplacé Laurent Goumarre. Elle se défend d’avoir “pris la place” et l’explique : “Je crois qu’on n’a pas dit ça à Anne-Claire Coudray (présentatrice des JT de TF1, ndlr) qui a pris ma place et que j’adore. Je crois que ceux qui arrivent n’y sont strictement pour rien la plupart du temps. Ce sont des choix de chaînes et il faut les respecter. J’ai été évidemment marrie du choix qui a été fait sur TF1 de m’exclure mais j’ai considéré que la proposition qui avait été faite à Anne-Claire, elle ne pouvait pas la refuser. Ça a été exactement la même chose pour moi. Je ne suis pas responsable, j’en suis heureuse mais sans doute malheureuse pour mon prédécesseur, ça va de soi.”

Depuis son départ de TF1, la journaliste avoue d’ailleurs “peu regarder les 20 heures (…) Le soir, quand je rentre du théâtre ou d’autre chose, je regarde quelques minutes d’information en continu. Pardon, mais je suis moins téléspectatrice des 20 heures.”