10 juillet 2019

Déremboursement de l’homéopathie : “C’est un choc et nous sommes en colère”, dénonce la directrice générale de Boiron

Sur Europe 1, Valérie Lorentz-Poinsot, directrice générale de Boiron, a déploré “un massacre” et affirme vouloir rétablir la vérité au sujet de l’homéopathie.
INTERVIEW

Se rangeant à l’avis de la Haute autorité de santé (HAS), le gouvernement a tranché : l’homéopathie ne sera plus remboursée par la Sécurité sociale à partir du 1er janvier 2021. Sur Europe 1, Valérie Lorentz-Poinsot, directrice générale de Boiron, laboratoire spécialisée dans l’homéopathie, n’a pas caché sa colère après cette décision.

“Je vais m’attacher à rétablir la vérité”

“C’est un choc, nous sommes très en colère et nous souhaitons dénoncer la méthode employée depuis un an pour massacrer l’homéopathie”. Valérie Lorentz-Poinsot n’a pas mâché ses mots au micro d’Europe 1 pour dénoncer avec virulence la décision du gouvernement. “C’est un manque de respect manifeste”, estime la directrice générale, “nous n’avons jamais été respecté, ni considéré”.

Valérie Lorentz-Poinsot s’en est pris à la HAS, qui avait conclu à l'”efficacité insuffisante” de ces produits pharmaceutiques. “Je vais m’attacher, les jours qui viennent, à rétablir la vérité sur ce que représente l’homéopathie”, indique Valérie Lorentz-Poinsot qui annonce, dans la matinale d’Europe 1, la publication d’éléments “qui remettent totalement en question l’avis de la HAS”.