23 novembre 2018

INFO EUROPE 1
Des “gilets jaunes” destructeurs de radars interpellés près de Toulouse

Selon des informations d’Europe 1, ces hommes, interpellés dans la nuit de jeudi à vendredi, ont détruit trois radars en l’espace de 24 heures.
 

Trois hommes, se revendiquant du mouvement des “gilets jaunes”, ont été interpellés dans la nuit de jeudi à vendredi par les gendarmes à Saint-Jory au nord de Toulouse, selon des informations d’Europe 1.

Ils ont avoué. Au moment de leur interpellation, ces hommes venaient d’incendier un radar automatique sur la D820. Les gendarmes du PSIG de Colomiers les ont arrêtés en flagrant délit. Placés en garde à vue, ils ont reconnu les faits et ont aussi avoué avoir détruit deux autres radars ces dernières 24 heures.

Passible de 75.000 euros d’amende. Sur les réseaux sociaux, le mouvement des “gilets jaunes” a relayé des appels à commettre ce genre de destruction, passible de 5 ans de prison et 75.000 euros d’amende.