30 mai 2018

Europe Matin
Droits TV de la Ligue 1 : “Canal + n’a pas bien apprécié le risque”

Christophe Lepetit, économiste du sport invité mercredi sur Europe 1, a décrypté les résultats de l’appel d’offres pour les droits TV de la Ligue 1 de football attribués en grande partie au groupe Mediapro, au détriment de la chaîne cryptée.

INTERVIEW

C’est un énorme coup dur pour Canal +. La chaîne cryptée ne diffusera plus aucune rencontre de Ligue 1 à partir de 2020, selon les résultats de l’appel d’offres pour les droits TV sur la période 2020-2024 dévoilés mardi. Le groupe espagnol Mediapro a remporté les principaux lots mis aux enchères par Ligue de football professionnel (LFP), comprenant les plus belles affiches de la saison.

Une surprise pour la chaîne cryptée ? Pour autant, pour Christophe Lepetit, économiste du sport, directeur du département économique au CDES (le centre de droit et d’économie du sport, à Limoges) le coup de tonnerre, s’il est fort, était aussi relativement prévisible. Selon lui, il est impossible que Canal +, diffuseur historique du foot français depuis sa création en 1984, n’ait pas vu venir la menace. “Je n’ose pas l’imaginer car avant un appel d’offres les chaînes se parlent entre elles, la LFP a parlé à Canal + et sans doute la chaîne était-elle alertée sur la possibilité d’un nouveau venu”, estime l’économiste.

“Canal + a choisi de miser”. “Elle a choisi de miser. On est dans une procédure d’enchères séquentielle, très bien montée par la LFP. Canal + n’a pas bien apprécié le risque”, ajoute-t-il. “Un grand quotidien sportif assure que Canal + a visiblement misé dix millions d’euros sur deux lots. Ce qui veut dire qu’elle a essayé de torpiller la procédure en la rendant infructueuse pour que l’on n’atteigne pas le prix de réserve. C’est un très mauvais calcul. Elle se retrouve aujourd’hui sans aucun match de Ligue 1 alors que c’est le pilier historique de la chaîne.”

Un rachat de matches ? “Je n’y crois pas”. Mardi soir Canal+ a réagi dans la foulée de l’annonce de l’attribution des droits TV assurant que la partie n’était pas finie et qu’elle était toujours en capacité de négocier avec Médiapro pour racheter certains matchs. “Ils sont dans leur rôle. Ils veulent rassurer leurs abonnés. Maintenant je me mets à la place de Mediapro. S’ils éditent une chaîne pour diffuser leurs contenus (comme cela est prévu), je ne les vois pas revendre une partie de leurs droits à Canal +”, analyse le spécialiste. “D’autant que Canal + a communiqué historiquement sur le fait qu’ils diffusaient le meilleur de la Ligue 1. Mediapro ne vendra pas le meilleur de la L1 à Canal +, ce qui veut dire que Canal se retrouverait avec des lots secondaires, je n’y crois pas beaucoup”.

“Un tremblement de terre pour Canal”. La chaîne cryptée a en tout cas du souci à se faire si l’on en croit Christophe Lepetit : “Les trois piliers de la chaîne c’est le cinéma, les séries et la Ligue 1. Ils perdent la Ligue 1 qui génère le plus d’abonnés, potentiellement 2 millions. C’est un tremblement de terre pour Canal +”.