30 mai 2018

Europe Matin
Droits TV de Ligue 1 : Canal + étudie un recours auprès de la Haute autorité de la concurrence

Invité exceptionnel d’Europe 1 mercredi, Maxime Saada, président du directoire de Canal +, a confirmé qu’il s’agissait d’une “option”. 

“On va regarder comment les choses se sont faites, c’est une option”. Invité d’Europe 1 mercredi au lendemain de la publication des résultats de l’appel d’offres des droits TV de Ligue 1 au cours duquel Canal + a tout perdu, Maxime Saada, dirigeant de la chaîne cryptée, a confié qu’il pourrait envisager de lancer une procédure devant la Haute autorité de la concurrence. 

Canal + “discutera” avec Mediapro. “On est prêts à toutes les options. On va aussi regarder comment ça s’est fait juridiquement. Il faut aussi regarder si l’appel d’offres a été tenu correctement”, a précisé le président du directoire de Canal +, indiquant qu’il allait “discuter avec cet acteur” qu’est Mediapro, grand vainqueur de l’appel d’offres. “De toute façon, il viendra nous voir lui car Canal est éditeur, et Canal est distributeur de chaînes”. 

“Il n’y a pas eu d’erreur dans notre raisonnement”. La Ligue “nous avait averti qu’il y aurait les Gafa, qu’il y aurait Altice, que toutes les chaînes en clair allaient venir comme des brutes ; aucun de ces trois scénarios ne s’est produit. Nous, on s’est préparé à tous les scénarios. Il n’y a pas eu d’erreur dans notre raisonnement (…) qui était guidé par l’économie de Canal et combien nos abonnés sont prêts à payer pour ces droits”, a-t-il ajouté, refusant cependant de “commenter” la stratégie de la chaîne cryptée sur cet appel d’offres. 

Les droits télé de la Ligue 1 ont atteint un nouveau record mardi en franchissant la barre du milliard d’euros, grâce aux Espagnols de Mediapro, qui font une entrée fracassante sur le marché français en remportant les principaux lots mis aux enchères par Ligue de football professionnel (LFP).