24 juillet 2019

8h15 - L'invité politique de Pierre de Vilno
Elisabeth Borne prévient : “Les réserves en eau, ce n’est pas seulement en période de canicule, il va falloir garder de la ressource pour les mois qui viennent”

Les tensions autour de la ressource aquatique pourraient bien se prolonger jusqu’à la rentrée
INTERVIEW

Alors que la France subit une nouvelle canicule cette semaine et que les deux tiers du pays sont soumis à des restrictions d’eau, la sécheresse devient une véritable plaie pour les agriculteurs. La secrétaire d’Etat à la Transition écologique Emmanuelle Wargon en a appelé “au civisme” de chacun pour éviter de gaspiller l’eau. Invitée mercredi matin d’Europe 1, la ministre de la Transition écologique Elisabeth Borne.

“On a pris des mesures de restriction de l’irrigation”. “Il faut être conscient que les réserves en eau, ce n’est pas seulement en période de canicule, il va falloir garder de la ressource pour les mois qui viennent. C’est dans ce sens-là que l’on a pu échanger avec tous les acteurs hier (mardi, Ndlr), sur la façon dont on va économiser cette ressource pour ne pas être dans une situation encore plus difficile dans les prochains mois”, a déclaré la ministre.

Avant d’évoquer plus précisément le cas des agriculteurs, qui souffrent particulièrement dans leur activité : “C’est pour ça que l’on a autorisé à faucher des jachères. On a pris, dans un certain nombre de départements, des mesures de restriction de l’irrigation”.