26 octobre 2017

10h-12h Bonjour la France
Elsa Wolinski : “Jacques Demy faisait rêver”

La journaliste publie avec sa demi-soeur, Natacha, “Les demoiselles de Rochefort. Histoires de sœurs”, qui revient sur le célèbre film de Jacques Demy.

INTERVIEW

Les demoiselles de Rochefort, de Jacques Demy, a 50 ans cette année. Elsa Wolinski, fille du célèbre dessinateur mort lors de l’attentat de Charlie Hebdo, sort un ouvrage sur ce long-métrage, avec sa demi-sœur Natacha. Dans Les demoiselles de Rochefort. Histoires de sœurs, elles reviennent sur l’histoire du film et évoquent en même temps leur vision de l’oeuvre et leur vie.

Découverte tardive. “Au départ, ce film ne faisait pas partie des classiques familiaux. Nous, on était très comédies américaines, très Mankiewicz et Billy Wilder. Dans les oeuvres de Demy, les filles n’étaient pas assez sexy pour la famille Wolinski, pour que notre père nous passe ces films-là”, se souvient avec humour la journaliste au micro de Bonjour la France. C’est finalement plus tard qu’Elsa Wolinski re-découvrira ce film avec bonheur. “Grâce aux papas de mes filles, qui était complètement fan, et grâce à mes filles, qui le connaissent par cœur”, précise-t-elle.

“Il voulait donner du bonheur aux gens”. Sur Europe 1, Elsa Wolinski célèbre le cinéaste Jacques Demy, mort en octobre 1990. “Il voulait donner du bonheur aux gens. Pour lui, le cinéma était un moyen de faire du bien”, explique-t-elle. “Jacques Demy faisait rêver. Il parlait de la société d’une certaine manière, avec de la poésie, des larmes, des fous-rires”. Une aura qui a eu une influence au-delà de la période d’activité du réalisateur. Encore récemment, le réalisateur Damien Chazelle lui rendait un hommage indirect à travers son film La La Land, plusieurs fois primé aux Oscars.