31 août

EXCLUSIF – François Hollande réagit à la démission de Nicolas Hulot : “il a eu raison”

Ce n’était pas une personnalité préparée au compromis”, a estimé sur Europe 1 l’ancien président de la République à propos de la démission du ministre de la Transition écologique et solidaire.

EXCLUSIF

L’annonce de la démission de Nicolas Hulot, qui n’avait prévenu ni le président de la République ni le Premier ministre, a pris le gouvernement de court, mardi matin. Mais elle n’est pas une surprise pour François Hollande : invité de Mediapolis sur Europe 1, l’ancien chef de l’État a estimé vendredi que le ministre de la Transition écologique et solidaire n’était pas prêt à suffisamment de compromis pour faire partie du gouvernement d’Édouard Philippe. 

“Hulot, il aime être dans l’action”. “Je sais ce qu’il peut apporter : à la fois une conscience et une connaissance des enjeux planétaires”, a affirmé l’ancien président. “Je sais aussi ce qu’il ne peut pas produire parce que ce n’est pas un homme politique. Hulot, il aime être dans l’action. Il l’a été auprès de moi, il l’a été depuis un an comme ministre.” En 2016, François Hollande avait lui-même proposé à Nicolas Hulot d’occuper un “super-ministère” de l’Écologie, proposition déclinée par l’intéressé. 

L’ancien ministre “a eu raison”. “Mais ce n’était pas une personnalité préparée au compromis, aux concessions”, a poursuivi François Hollande. “S’il a pensé qu’il n’avait pas les moyens de poursuivre son action et de contrecarrer l’influence de lobbies notamment dans le domaine qui est le sien, il a eu raison.”