04 septembre 2018

5h-7h Matthieu Noël
Face à un “crime contre l’humanité”, Nicolas Vanier réclame “un référendum mondial” sur le climat

Alors que la plus ancienne et plus épaisse mer de glace s’est fissurée en Arctique, l’explorateur et réalisateur Nicolas Vanier réclame sur Europe 1 une consultation publique face à “ce que nous sommes en train de faire : un crime contre l’humanité”.

INTERVIEW

“Ce que nous sommes en train de faire, c’est un crime contre l’humanité !” Alors que la plus ancienne et plus épaisse mer de glace s’est fissurée en Arctique, Nicolas Vanier s’est montré alarmiste au micro de Matthieu Noël, mardi matin, sur Europe 1. Et selon, lui, plus aucun doute possible : le réchauffement climatique est en cause. “Aujourd’hui, nous savons et nous avons les moyens. Ce n’est pas une question de volonté”, affirme-t-il.

“Nos enfants et nos petits-enfants pourraient nous porter en justice !” Et quelques jours après la démission de Nicolas Hulot, hors de question pour le réalisateur engagé d’accabler l’ancien ministre de la Transition écologique et Solidaire. “Nicolas Hulot n’a pas baissé les bras, je ne le prends pas comme ça. C’était quelqu’un de compétent et d’engagé”, défend-il, trouvant que la solution se situe surtout à l’échelle planétaire. “A problème mondial, solution mondiale. Il faudrait un référendum mondial, il faudrait que les citoyens du monde se lèvent”, réclame-t-il. 

“Est-ce qu’on se rend compte qu’on va rendre le monde tout simplement invivable pour les générations futures. Ce que nous sommes en train de faire, c’est un crime contre l’humanité”, poursuit Nicolas Vanier, avant de conclure : “Nos enfants et nos petits-enfants pourraient nous porter en justice !”