28 septembre 2017

Y a pas péno !
Foot : Sidney Govou a failli quitter Lyon pour signer au PSG

Dans Y’a pas péno, l’ancien international français Sidney Govou a expliqué qu’il aurait pu rejoindre Paul Le Guen à Paris, il y a dix ans.

Retiré du football professionnel, Sidney Govou fait encore parler de lui. L’ex-attaquant de l’OL, septuple champion de France avec l’Olympique lyonnais, est revenu mercredi sur les faits marquants de sa carrière dans Y’a pas péno, avec Thomas Thouroude, chaque jour de 16 heures à 17 heures. Et l’ancien Bleu (49 sélections, 10 buts), consultant chez Canal + a livré une anecdote sur son parcours qui l’a emmené de Lyon à Limonest Saint-Didier, en Division d’honneur, où il poursuit sa carrière à l’âge de 38 ans, en parallèle de sa reconversion en consultant. 

Des contacts avec Paul Le Guen. En 2007, alors titulaire avec l’Olympique lyonnais, Sidney Govou a failli signer au Paris Saint-Germain : “Quand Paul signe à Paris (en janvier 2007, NDLR), on a eu des contacts et après ça s’est pas fait parce qu’au départ à Lyon, ils voulaient. Ensuite, certains ont dit non, et moi aussi finalement”. Paul, c’est Paul Le Guen, entraîneur de l’OL entre 2002 et 2005, où le Breton a vu la carrière de Sidney Govou décoller. En le rejoignant au PSG, l’attaquant aurait rejoint des joueurs comme Mario Yepes, Mickaël Landreau, Pauleta ou Sylvain Armand.

Des contacts également avec Monaco. “Ça se passait mal avec le coach de l’époque, Gérard Houllier, donc j’avais décidé de partir après ça ne s’est pas fait”, révèle Sidney Govou, qui était à l’époque titulaire dans une équipe championne de France sans interruption depuis 2002, incontestée en Ligue 1 grâce à ses pépites telles que Juninho, Florent Malouda, Jérémy Toulalan ou encore Éric Abidal. Sidney Govou affirme aussi qu’il aurait pu rejoindre l’AS Monaco “un peu plus tôt” dans sa carrière.​