19 avril 2019

" Face aux auditeurs", dimanche 21 avril à 20h
Football : Jean-Pierre Bernès officialise la fin de sa collaboration avec Nabil Fekir

Invité de l’émission “Face aux auditeurs” sur Europe 1, l’agent Jean-Pierre Bernès s’est exprimé sur la fin de sa collaboration avec Nabil Fekir.

FACE AUX AUDITEURS

En fin de contrat avec l’OL en juin 2020, Nabil Fekir ne sait pas encore où va s’écrire la suite de sa carrière. Mais il ne s’écrira plus aux côtés de Jean-Pierre Bernès, qui a confirmé dans l’émission “Face aux auditeurs”, sur Europe 1, la fin de leur collaboration.

“C’est un choix qu’il fait”

“J’ai terminé mon contrat le 17 avril”, a avoué le célèbre agent de joueurs. “C’est un choix qu’il fait. Il trouvera sûrement un autre agent.” Jean-Pierre Bernès aura-t-il une influence sur l’avenir immédiat du capitaine lyonnais ? “On verra avec le président Aulas, parce que j’entretiens d’excellentes relations avec le président”, a répondu l’ancien directeur sportif de l’OM, qui refuse de parler de tensions entre Fekir et lui. “C’est comme dans toutes les relations humaines, de temps en temps, il peut y avoir des divergences de vues sur un avenir, ou sur un comportement”, déclare-t-il.

Toutefois, la décision du meneur de jeu de l’OL ne semble pas être le meilleur choix, selon Jean-Pierre Bernès. Interrogé un peu plus loin dans l’émission sur son travail d’agent, il confie en effet. “Compte tenu de mon expérience dans le métier d’agent, je n’ai pas la science infuse, mais j’ai peu de chances de me tromper sur des projections de carrière ou sur des attitudes qu’il faut avoir”, souligne-t-il. “Quand les joueurs veulent changer d’orientation, la carrière, souvent, elle part en biberine”, glisse-t-il, sans pour autant citer nommément Nabil Fekir…

“Très compliqué” d’intégrer les dix meilleurs clubs européens

Avec Jean-Pierre Bernès, Fekir avait été tout proche de signer à Liverpool, l’été dernier. Mais le transfert a finalement avorté, et le capitaine lyonnais ne semble jamais vraiment avoir digéré ce faux départ. Alors forcément, cet été, il pourrait changer d’air, avec l’envie visiblement d’intégrer un club membre du Top 10 européen. Sur ce point, Jean-Pierre Bernès reste sceptique. “Le top 10 des clubs, pour y entrer, c’est très compliqué, très difficile, il faut avoir une demande”, déclare-t-il. “Et il ne faut pas donner aux agents une importance qu’ils n’ont pas. Quand vous avez un grand joueur (dans votre team) et qu’un grand club veut, c’est le grand club qui vient vous voir. Vous ne faites pas du démarchage.” C’est dit !

Retrouvez l’intégralité de l’émission “Jean-Pierre Bernès face aux auditeurs d’Europe 1” dimanche, dès 20 heures.