29 août 2018

Gérald Darmanin dément le report du prélèvement à la source : “Il n’y a aucun bug administratif ou informatique”

Alors que “Le Canard Enchaîné” rapporte mercredi qu’Emmanuel Macron serait prêt a reporter la mise en place du prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu, le ministre des Comptes publics a fermement démenti au micro d’Audrey Crespo-Mara mercredi matin.

INTERVIEW

“Non”, le prélèvement à la source ne sera pas reporté au mois de septembre, contrairement à ce qu’indique Le Canard Enchaîné dans son édition du jour. C’est Gérald Darmanin lui-même qui l’assure au micro d’Audrey Crespo-Mara sur Europe 1 mercredi matin.

“Il n’y a aucun bug administratif ou informatique”. Le ministre de l’Action et des Comptes publics tient à rassurer : “Le prélèvement à la source est un impôt qui sera simple pour les Français à partir du mois de janvier. (…) Il n’y a aucun bug administratif ou informatique.” Il admet toutefois qu’Emmanuel Macron comme Edouard Philippe suivent de très près ce dossier. “C’est une grande réforme, il est normal que le président et le Premier ministre surveillent que ça se passe bien”, promet-il.

“Je serai le ministre qui fera l’impôt à la source”. Le prélèvement à la source entrera en vigueur comme prévu au 1er janvier 2019. “Nous avons reporté d’un an l’année dernière, nous avons travaillé à cette réforme, j’y travaille tous les jours, les entreprises se sont beaucoup préparées à ça (…) Nous ferons la réforme du prélèvement à la source, dès fin janvier 2019, les Français paieront les impôts à la source”, a-t-il martelé. “Je serai le ministre qui fera l’impôt à la source, et qui le fera avec les collecteurs d’impôt, les entreprises, les citoyens.