29 mai 2019

7h45 - L'interview de Nikos Aliagas
Hausse des tarifs de l’électricité : “Il faudrait peut être réfléchir à moins taxer l’électricité”, estime le PDG d’EDF

Au micro de Nikos Aliagas, sur Europe 1, Jean-Bernard Lévy, le président-directeur général d’EDF, a expliqué mercredi pourquoi les tarifs de l’électricité allaient augmenter de près de 6 % en juin.
INTERVIEW

A partir du premier juin les Français vont voir leurs factures gonfler. Après avoir été gelés pendant l’hiver, les tarifs réglementés de l’électricité vont augmenter de 5,9% au 1er juin. “Ces tarifs sont fixés par le gouvernement selon des lois qui calculent comment l’électricité doit être payée”, rappelle mercredi Jean-Bernard Lévy, le président-directeur général d’EDF au micro de Nikos Aliagas à l’occasion d’une matinale spéciale délocalisée au cœur de la centrale nucléaire de Gravelines, dans le Nord. “Partout en Europe les prix de l’essence et du charbon, qui conduisent à calculer le prix de l’électricité, ont augmenté et partout en Europe les prix de l’électricité sont en hausse de 8 à 10 %. En France, c’est 6 %. C’est beaucoup je le reconnais, mais c’est un peu moins grâce au nucléaire qui est un facteur de stabilisation car il ne dépend pas des prix du charbon”, nuance Jean-Bernard Lévy.

“Quand on paye une facture d’électricité, on paye plus du tiers de taxes”

Selon lui, la hausse de tarifs s’explique aussi par la hausse de taxes. “Je rappelle que quand on paye une facture d’électricité, on paye plus du tiers de taxes. C’est comme si on avait une TVA à 55 %”, précise le PDG d’EDF. “C’est vrai aussi dans les autres pays. Il y a beaucoup de taxes sur l’électricité un peu partout”. Or “aujourd’hui, on souhaite favoriser le décarboné comme l’électricité plutôt que le fossile et pourtant on taxe beaucoup l’électricité. C’est un sujet délicat mais il faudrait peut être réfléchir à moins taxer l’électricité puisqu’elle n’émet pas de dioxyde de carbone”, plaide-t-il.

“On va continuer à aider les Français” à faire des économies d’énergies

Pour que la hausse des tarifs soit moins brutale pour les Français, Jean-Bernard Levy assure qu’EDF va “continuer à les aider” en leur offrant des conseils pour faire des économies d’énergies. “On a calculé qu’avec les outils qu’on met à la disposition des Français, comme l’intelligence artificielle qui est utilisée pour aider à mieux comprendre sa consommation, les Français qui sont les plus actifs peuvent faire 12 % d’économie d’énergie”, pointe-t-il. “Donc je dis aux Français, ‘venez avec nous, on va vous faire faire des économies sur les factures'”.