30 janvier 2018

Village Médias
Hugo Clément : “Konbini News mélange les codes du Web et de la télé”

Ancien reporter pour France 2 puis Quotidien, Hugo Clément fait le pari du Web en lançant mardi Konbini News, un média destiné aux jeunes générations.

Le transfert n’est pas passé inaperçu, loin de là. À l’automne, Hugo Clément a quitté l’émission Quotidien sur TMC pour intégrer le média en ligne Konbini, pour s’atteler à une chaîne du site focalisée sur le reportage. Quelques semaines plus tard, les choses sérieuses commencent véritablement : Konbini News est lancé mardi, avec l’ancien journaliste de France 2 en tête de gondole.

“Me mettre en question” avec Konbini. “J’avais envie de me mettre en question sur ce que je savais faire, de faire de nouvelles choses”, avance le journaliste pour expliquer son départ d’une émission à succès sur la TNT pour un média auquel il est souvent reproché de mélanger l’information et la communication. Pour lui, la question du public-cible a fait pencher la balance. “Il n’y a pas de chiffres sur Quotidien, mais Le Petit Journal était regardé par des gens d’une moyenne d’âge de 47 ans. (…) Avec Konbini News, on s’adresse en priorité aux millenials, de 20 à 30 ans, voire moins.”

Un média qui promet une “révolution”. Côté contenus, le média présent uniquement sur Internet “mélange les codes de la télé, avec des reportages incarnés sur le terrain, et du Web, avec des vidéos très produites”, détaille-t-il. Un premier résultat sera visible mardi avec un reportage de 10 minutes sur des femmes emprisonnées au Salvador, en Amérique centrale. “La manière de le monter est différente d’Envoyé Spécial“, promet l’ancien pensionnaire de l’Ecole supérieure de journalisme de Lille, âgé de seulement 28 ans. “C’est une révolution, car on se donne les moyens d’aller sur le terrain et de produire nos propres images.”