10 septembre

INFO EUROPE1
INFO EUROPE 1 – La sécurité sociale se met au vert et lance un programme de transition énergétique

La secrétaire d’Etat à la transition énergétique Emmanuelle Wargon doit annoncer ce mardi le programme “Impulsion 2021” : un vaste chantier de rénovation des 5.000 bâtiments de la sécurité sociale. 
INFO EUROPE 1

La sécurité sociale veut devenir “green”. Selon les informations d’Europe 1, la secrétaire d’Etat de la transition écologique Emmanuelle Wargon va dévoiler ce mardi matin à Paris son programme pour rendre le parc immobilier de la sécurité sociale moins gourmand en énergie. 

“C’est la première fois qu’une telle institution s’empare du sujet de la transition énergétique pour l’accélérer au niveau de l’ensemble de son parc”, se réjouit Ella Etienne-Denoy, directrice générale du cabinet Green-Soluce, qui va accompagner les agents de la sécurité sociale pour mettre en oeuvre cette démarche de transition énergétique. Baptisé “Impulsion 2021”, le programme concerne les 4,5 millions de mètres carrés que représentent les 5.000 bâtiments du parc de l’institution. 

145.000 agents concernés

“Vu l’ampleur du parc immobilier de la sécurité sociale, l’impact sera particulièrement significatif”, commente-t-elle au micro d’Europe 1. “On pourrait parler d’une diffusion un peu contagieuse à travers les territoires pour permettre l’accélération de la transition énergétique et environnementale pour le pays”. En sus des bâtiments, “Impulsion 2021” a également pour objectif d’emmener dans son sillage chacun des 145.000 collaborateurs de la sécurité sociale. “On cherche à impulser une dynamique collective pour qu’ensuite, les agents aient toutes les clés pour approfondir et consolider cette dynamique collective”, résume la directrice générale.

Concrètement, il s’agit de faire des gestes simples – éteindre son ordinateur le soir avant de partir ou ne pas ouvrir les fenêtres lorsque la climatisation fonctionne – des réflexes. Comme pour les bâtiments, c’est l’effet de masse qui est recherché, puisque la sécurité sociale emploie autant d’agents que Le Mans ne compte d’habitants.