Le 31 octobre 2018

INFORMATION EUROPE 1 – L’Allemagne a transmis une liste de 1.100 exilés fiscaux à la France

La police fiscale allemande a transmis à la France, des fichiers concernant plus de 1.100 fraudeurs fiscaux, contre lesquels le parquet national financier va engager des poursuites.

INFO EUROPE 1

La coopération européenne en matière de fraude fiscale fonctionne. Elle s’est accélérée depuis le scandale des “Panama papers”, une affaire planétaire d’évasion fiscale, mêlant de nombreuses personnalités et chefs d’Etats. Suite aux révélations de la presse, des centaines de procédures ont été ouvertes par le parquet national financier, en collaboration avec les parquets européens. A ce jour, plus de 500 contrôles ont été effectués.

France-Allemagne, un couple qui fonctionne. Mais surtout, comme l’a appris Europe 1, le 20 septembre dernier, la police fiscale allemande BKA a transmis des fichiers de plus de 1.100 noms français dans le cadre de ce dossier. Autant de nouvelles poursuites qui vont démarrer. Cette liste conséquente de fraudeurs est l’illustration que le couple franco-allemand fonctionne bien malgré les secousses politiques.

Et surtout, les moyens mis en place par l’Etat sont conséquents. La nouvelle police fiscale est équipée d’une trentaine de personnes et compte plusieurs dizaines de millions d’euros de budget. L’échange automatique d’informations s’applique à plus de 100 pays.

L’identité des fraudeurs bientôt révélée. Avec ces nouveaux moyens, la police fiscale se dit aujourd’hui capable d’identifier ceux qui font ces montages financiers. Et selon des sources provenant de l’administration fiscale, l’identité des contribuables qui se sont livrés à ce genre de pratiques sera révélée.