30 janvier 2019

INFORMATION EUROPE 1 – “Qu’est-ce qu’on a encore fait au bon Dieu ?” : le réalisateur a “envie de repartir” pour un troisième film

Alors que sort en salle mercredi le second volet des aventures des familles Verneuil et Koffi, Qu’est-ce qu’on a encore fait au bon Dieu ?, dont Europe 1 est partenaire, le réalisateur Philippe de Chauveron avoue réfléchir à un troisième opus.

INFO EUROPE 1

Le succès est déjà garanti. Qu’est-ce qu’on a encore fait au bon Dieu ? suscite l’engouement avant même sa sortie en salles, ce mercredi. La comédie réalisée par Philippe de Chauveron, dont Europe 1 est partenaire, a réuni quelque 150.000 personnes lors de plusieurs avant-première organisées dans mardi soir. Alors que Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu, sorti en 2014, avait dépassé les 12 millions d’entrées, cette suite s’annonce déjà elle aussi comme un grand succès populaire.

De quoi donner des ailes au réalisateur Philippe de Chauveron, qui prévoit déjà un troisième opus, comme il l’a confié à Europe 1. “Il y a l’envie de repartir. Les personnages sont très nombreux, donc on peut créer des milliers d’histoires”.

Une belle complicité. Il faut dire que les acteurs qui incarnent les Verneuil et les Koffi ont désormais tous l’impression de faire partie d’une grande famille, de quoi motiver de nouvelles retrouvailles. Car tous les réalisateurs vous le diront : pour qu’une comédie soit réussie, il faut qu’il y ait du rire dès le tournage, et ce fut le cas pour ce second film. À commencer par les parents, Chantal Lauby et Christian Clavier, qui a retrouvé son costume de père de famille réac’… avec quelques kilos en plus. “J’ai grossi”, concède l’acteur, pince sans-rire.

“Un film bien français”. “Ce n’est pas une famille à l’américaine, insupportable avec les ‘I love you’, ‘I love you too’, ‘I love you Dad’… que je ne peux plus supporter”, explique Christian Clavier. “On péterait le poste tellement c’est con ! Là, je trouve que c’est un film bien français dans ce que l’on aime”. En l’occurrence les mésaventures des quatre filles Verneuil et de leurs compagnons, cette fois décidés à quitter la France. Christian Clavier et Chantal Lauby vont donc tout faire pour les retenir.

Le réalisateur Philippe de Chauveron n’a pas hésité à laisser les comédiens improviser, pour donner de l’énergie et de la fraîcheur à sa comédie. De quoi l’inscrire dans le lignée du premier film, qui a enregistré le succès que l’on connaît.