12 décembre 2017

Melting Pop

Isabelle Carré : “Garde alternée”, “un film où les femmes ne se laissent pas faire”

Dans le nouveau film d’Alexandra Leclère, Isabelle Carré partage l’affiche avec Valérie Bonneton et Didier Bourdon, pour une comédie grinçante sur le couple.

INTERVIEW

Deux ans après Le grand partage, Alexandra Leclère sort une nouvelle comédie : Garde alternée. Un film dans lequel il est question d’un couple, Jean (Didier Bourdon) et Sandrine (Valérie Bonneton), dont le quotidien va basculer lorsque cette dernière va découvrir que son mari entretient une relation avec Virginie (Isabelle Carré). Mais plutôt que de quitter le mari volage, Valérie Bonneton va proposer à la maîtresse une garde alternée, avec le partage du mari une semaine sur deux.

L’homme, “arroseur arrosé”.  “Alexandra Leclère part toujours d’histoire un peu personnelle”, explique Isabelle Carré dans Melting Pop. “C’est ça qui différencie ses films des comédies françaises habituelles”, selon la comédienne. Dans Garde alternée, les femmes sont au centre du jeu. Même si Didier Bourdon se réjouit de la situation au début, il finit vite par déchanter. “C’est un film où les femmes ne se laissent pas faire. Tout à coup, on prend en main notre destin, et c’est plutôt l’homme qui sera l’arroseur arrosé”, indique Isabelle Carré.

Pour autant, Valérie Bonneton se refuse à classer le film comme un geste féministe. “C’est un film qui fait du bien pour les femmes. Mais c’est un long-métrage ‘normal’, puisque les rôles pourraient être inversés, mais je n’ai pas envie de le revendiquer comme un film féministe”, souligne-t-elle. L’ancienne Fabienne Lepic dans Fais pas ci, fais pas ça, assure que la grande force du film réside dans originalité : “ce n’est pas attendu, ce n’est pas convenu. C’est ce qui me plaît”.