7 septembre 2017

Hondelatte Raconte
Jean-Marie Le Pen : “Marine doit avoir le courage de reconnaître ses erreurs”

À quelques heures de la rentrée politique de sa fille, au JT de TF1, Jean-Marie Le Pen l’a encouragée à reconnaître des “erreurs” pendant la campagne.

INTERVIEW

Il n’en démord pas. Pour Jean-Marie Le Pen, sa fille Marine a perdu l’élection présidentielle face à Emmanuel Macron à cause de “deux erreurs fondamentales”. D’une part, “l’exclusion du président fondateur du Front national“, c’est-à-dire lui-même, “et d’autre part le changement d’axe politique et son ‘européanisation’ alors que les vrais problèmes qui se posent à la France sont liés à l’immigration massive”, a expliqué le Menhir jeudi soir, dans Hondelatte Raconte, sur Europe 1. “Il faut avoir le courage de reconnaître ses erreurs.”

Immigration plutôt qu’économie. Pour le fondateur du parti d’extrême droite, en effet, “la sortie de l’euro est une revendication légitime mais pas prioritaire“. Qui plus est, cela ne rencontre pas suffisamment d’écho dans l’opinion pour porter une candidature à la présidentielle. Sa fille n’aurait donc pas dû y accorder trop d’importance, et plutôt se concentrer sur les questions migratoires. “Le véritable danger qui menace le pays, c’est l’immigration massive et ses conséquences : insécurité, chômage”, a énuméré Jean-Marie Le Pen.

“Criminel” de changer le nom du parti. “Si Marine Le Pen convient qu’elle s’est trompée dans cette affaire et revient aux fondamentaux du FN, une grande partie du chemin de l’unité sera fait”, a certifié le Menhir. Et qui dit retour aux fondamentaux dit garder le nom du parti. Alors que la question d’en changer se pose pour plusieurs cadres, Jean-Marie Le Pen ne veut, lui, pas en entendre parler. “Ce serait criminel. Cette volonté cosmétique est absolument absurde.”