14 décembre 2017

Melting Pop
Kev Adams : “J’ai eu peur en tournant ‘Tout là-haut'”

Le comédien Kev Adams est venu parler de son nouveau film sur le monde de la glisse, Tout-là haut, pour lesquels il assure en plaisantant avoir eu le vertige.

Kev Adams en jeune snowboarder passionné, désireux de partir à l’ascension des plus hauts sommets du monde ? Lui-même l’assure au micro d’Europe 1 dans Melting Pop, jeudi : avec Tout là-haut, Serge Hazanavicius “avait envie de faire un film pour les gens comme moi. Je n’ai pas d’affinités particulières avec le monde de la glisse, ni avec le monde des sports d’hiver. J’avais eu un diplôme qui s’appelle le flocon mais à part ça, rien de fou. Mais quand il m’a présenté le scénario l’histoire m’a tout de suite attrapé parce qu’il a travaillé au moins trois ans sur le scénario.”

“Un mois de formation”. L’homme de 26 ans, 6 millions d’abonnés sur Twitter, a pourtant travaillé dur pour être au niveau : même s’il y avait une doublure pour les scènes d’action, “j’ai fait du snowboard dans le film. J’ai eu environ un mois de formation, tous les jours pendant cinq heures. Et ça fait mal aux fesses !”, s’amuse-t-il avant la sortie nationale du film, mercredi 20 décembre.

Images “uniques au monde”. Kev Adams, qui donne la réplique à un personnage plus expérimenté campé par Vincent Elbaz, avoue avoir eu peur en tournant ce film, et encore peur en le revoyant. J’ai encore le vertige, car il y a des prouesses techniques. Ils ont emmené les caméras à 4.000 mètres d’altitude, à des endroits où il y a très peu d’oxygène. Ils ont pris des risques en mettant une caméra de cinéma sur un skieur et en l’envoyant sur du hors piste. Il y a des images qui sont uniques au monde”, explique-il sur Europe 1.

Trois films en 2018. Après les succès des Profs en 2013 (4 millions d’entrées) et d’Aladdin en 2015 (4,4 millions), la carrière de Kev Adams au cinéma continue sur les pistes du succès. L’année prochaine, il sera à l’affiche de trois films : Love Addict(avril), Alad’2 (fin d’année) et The Spy Who Dumped Me (L’Espion qui m’a larguée, juillet), un film avec l’actrice américaine Mila Kunis.