18 septembre 2018

Kevin Mayer, recordman du monde du décathlon : “Je vise encore plus loin”

A 26 ans, Kévin Mayer, vice-champion olympique 2016, champion du monde 2017 est désormais recordman du monde du décathlon. Mardi, au micro de Matthieu Noël, sur Europe 1, il a confié son émotion et son envie de faire encore mieux.

INTERVIEW

Kévin Mayer a explosé, samedi et dimanche, le record du monde du décathlon au Décastar de Talence, en Gironde. Mais pas question de s’arrêter là, confie-t-il mardi au micro de Matthieu Noël, sur Europe 1. “Je vise beaucoup plus loin”, assure l’athlète de 26 ans, avec en ligne de mire les prochains Jeux olympiques. “En 2020, j’aurais 28 ans, en 2024, j’aurais 32 ans, ça sera plausible”, estime le vice-champion olympique 2016 et champion du monde 2017, qui possède une avance abyssale sur la concurrence. “J’ai l’impression que ça peut durer très longtemps. Mais je ne vais pas parler avant de faire. On verra”, ajoute-t-il prudent. 

“J’ai fait plein de rencontres”. Sa force, selon lui, c’est avant tout son entourage. “j’ai fait plein de rencontres qui ont fait que je devienne performant et que je progresse chaque année. Elles font en sorte que je me blesse de moins en moins”, précise-t-il. Il le doit aussi à son travail acharné. “Depuis ma naissance, il y a beaucoup de choses qui ont fait que j’ai progressé en sport. Notamment mon grand frère. A chaque fois que je le cherchais, il me courait après pour me donner des coups de pieds dans les fesses”, s’amuse-t-il.

Ému par le visage de ses proches. Aujourd’hui, il espère que ce record lui permettra de faire connaitre davantage son sport encore peu connu et jure qu’il n’a que faire de la notoriété. “Ce n’est pas le record du monde qui m’a ému dimanche, c’est le visage de tous mes proches et du public”.