30 octobre 2017

9h-9h30 Melting Pop
“La mélodie” avec Kad Merad : “ce sont les adolescents qui font le charme de ce film”

Le comédien était sur Europe 1 à l’occasion de la sortie de “La Mélodie”, en salles le 8 novembre prochain.

Quatorze ans après Les Choristes, il redevient professeur, mais de musique cette fois-ci. Dans La mélodie de Rachid Hami, Kad Merad incarne un violoncelliste, Simon, qui se retrouve dans un collège parisien pour enseigner le violon aux élèves d’une classe de 6ème. Le film sort en salles le 8 novembre prochain.

“Les enfants sont extrêmement vrais et naturels”. Pour ce film, le réalisateur est allé chercher des acteurs non-professionnels. Dans Melting Pop, Kad Merad souligne le grand talent de ces jeunes comédiens qui l’entouraient. “Ce sont vraiment eux qui font le charme de La mélodie, la réussite du long-métrage”, explique-t-il. “Les enfants sont extrêmement vrais, naturels, spontanés”. À l’écran, ces jeunes comédiens amateurs réalisent en effet une véritable performance puisqu’ils ont véritablement appris à jouer du violon. Un instrument particulièrement compliqué à utiliser.

“C’est filmé d’une manière tellement intelligente”. Face à l’énergie des enfants, Kad Merad campe de son côté un personnage “éteint”. “C’est quelqu’un qui traverse une crise dans sa vie professionnelle. Il est musicien remplaçant. Dans sa vie privée, ce n’est pas non plus la fête”, détaille le comédien. Une vie monotone, tout de même animée par “sa grande passion pour la musique et son instrument”, précise l’acteur au sujet de son personnage. La rencontre avec ces élèves change évidemment la donne et offre à ce violoncelliste de nouvelles perspectives. “C’est filmé d’une manière tellement intelligente, précise et discrète”, annonce Kad Merad. “On s’attache vraiment aux personnages.”