28 juin 2017

7h45- L'interview de Thomas Sotto
Laurent Berger (CFDT) : “Il n’y a ni confiance aveugle ni défiance généralisée” au sujet de la réforme du Code du travail

Le secrétaire général de la CFDT, invité de la matinale d’Europe 1 mercredi, se dit être dans une “phase de concertation” avec l’exécutif quant à la réforme du Code du travail.

INTERVIEW

Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT, assure être dans la concertation avec le gouvernement au sujet de la réforme du Code du travail, alors qu’il n’était pas favorable à cet élargissement de la première mouture de la loi Travail. “Nous n’étions pas demandeurs de cette réforme a priori. Beaucoup de réformes ont été mises en place depuis quatre, cinq ans dans le domaine du Code du travail et cela serait déjà pas mal de les évaluer”, a jugé le syndicaliste, invité d’Europe 1 mercredi.

“Phase de concertation”. “On a déjà fait des contre-propositions“, assure par ailleurs Laurent Berger, notamment sur l’augmentation des indemnités légales de licenciement. “Il y aura des points de désaccord avec le gouvernement (…) et nous les exprimerons” lors de la phase de présentation du projet de loi début septembre, a-t-il encore déclaré. Le secrétaire général de la CFDT indique être dans une “phase de concertation” avec l’exécutif : “Il n’y a ni confiance aveugle ni défiance généralisée.” Ainsi, la CFDT ne se joindra pas à l’appel de la CGT à battre le pavé le 12 septembre pour contester cette réforme.