21 juillet 2017

9h-10h Le Grand Direct des Médias
Laurent Luyat : interviewer Macron, “je pense que ça a suscité pas mal de jalousie”

Le journaliste de France Télé est le nouveau présentateur de “Vélo Club” et a eu l’occasion d’interroger le président. Une première dont il n’est pas peu fier, tout comme des audiences du Tour.

INTERVIEW

L’émission Vélo club sur France 2 change de présentateur. Laurent Luyat, journaliste et animateur spécialisé dans le sport succède à Gérard Holtz. A deux jours de la fin du tour de France, il était l’invité du Grand direct des médias

“Audiences stratosphériques”. En termes d’audience pour sa première saison, Laurent Luyat a de quoi se satisfaire. “On fait des audiences assez stratosphériques sur tout le Tour de France. L’étape dépasse souvent les 50% de parts de marché. Et le Vélo Club a fait encore 2,4 millions de téléspectateurs hier” (jeudi), après la remarquable étape de l’Izoard. “C’est un bonheur absolu, il se passe plein de choses sur ce Tour de France. Les Français sont au top. Je suis très heureux d’être à la tête de cette émission.”

“Le cyclisme a cette image un peu macho”. Il a du néanmoins faire face à l’arrêt de Village départ qu’il présentait jusqu’alors. “C’était un peu mon bébé. Là aussi, c’était un contact avec le public, une communion. Voilà, c’est une nouvelle aventure qui m’a hyper emballé. Faire l’arrivée, c’est quelque chose de très fort. C’est encore une autre dimension.” L’autre nouveauté du côté de France Télé pour ce tour est la présence de la championne de France cycliste sur route Marion Rousse en tant que consultante. “On avait envie d’une présence féminine parce que le cyclisme a cette image un peu macho. Elle nous apporte à la fois son expérience et un autre regard. Elle est très forte et plait beaucoup au public”, explique-t-il. 

Et après le sport et Macron ? Sardou. Dans Vélo Club, le journaliste a aussi interviewé Emmanuel Macron, en visite sur le Tour. “Je suis le seul à l’avoir interviewé depuis qu’il est président de la République”, se félicite-t-il. “J’ai reçu tellement de messages que je pense que beaucoup de journalistes m’ont envié. Et on ne va pas se le cacher, c’est un très bon communicant. A l’antenne, il est excellent. Donc je pense que ça a suscité pas mal de jalousie mais c’est pas grave”, poursuit Laurent Luyat, qui projette de réaliser un documentaire loin du sport mais toujours proche de la culture populaire française. Son sujet ? La dernière tournée de Michel Sardou.