31 janvier 2020

“Le Brexit est un échec collectif”, déplore Yannick Jadot

Invité de la matinale d’Europe 1, le député européen EELV Yannick Jadot estime que l’Union européenne, mise à mal par le Brexit, doit désormais rassembler les opinions autour d’elle à l’aide d’un “projet enthousiasmant”.
INTERVIEW

“Le Brexit est un échec collectif !” À quelques heures de la sortie officielle du Royaume-Uni de l’UE, l’eurodéputé Yannick Jadot ne mâche pas ses mots. Au micro d’Europe 1, cet écologiste dénonce l’échec “de la politique britannique et la médiocrité de ses dirigeants, Nigel Farage (chef du parti pour le Brexit, ndlr) le premier.” “Nous devons changer cette Europe pour qu’elle soit de nouveau un projet enthousiasment, un projet de civilisation”, plaide l’ex-candidat à la présidentielle.

Concernant l’avenir du Royaume Uni, Yannick Jadot se montre peu optimiste sur les ambitions économiques de Londres. Il estime que le Premier ministre britannique, Boris Johnson, cherche à faire de son pays un “Singapour à l’européenne”. “Si jouer du dumping fiscal, du dumping social, du dumping environnemental [provoque] pendant quelques temps une amélioration de l’économie, ce serait absolument dramatique pour les Britanniques et l’Europe”, estime l’élu. “Plutôt que de coopérer, plutôt que de faire ensemble, plutôt que de construire un monde ensemble, ce serait chacun pour soi, chacun contre les autres. Ce serait le pire des mondes.”

Agir ensemble

Selon Yannick Jadot, “ce discours de la souveraineté retrouvée” tenu par le gouvernement britannique est un leurre. Il cite pour exemple l’autorisation faite par Londres au géant chinois Huawei de participer au déploiement de la 5G au Royaume-Uni, alors que Bruxelles et les Etats-Unis considèrent ce fournisseur comme risqué pour la sécurité des réseaux. “Face aux Chinois, face à Trump, face à Bolsonnaro, face à l’Inde, il nous faut l’Europe”, martèle Yannick Jadot. “Face au terrorisme, face aux paradis fiscaux, face au dérèglement climatique, il faut que nous agissions ensemble”, conclut-il