03 septembre 2019

9h - 11h : Europe 1 Culture Médias
Le coup de gueule de Patricia Loison (franceinfo) : “On a été maltraités pendant des années” sur France 3

Nouvelle présentatrice d’un long journal sur la chaîne franceinfo, à 23 heures, Patricia Loison revient au micro d’Europe 1 sur la disparition du “Soir 3”, qu’elle a présenté de 2011 à 2016. 
INTERVIEW

Un retour à l’information, en soirée, sur une chaîne du groupe France Télévisions. Non, Patricia Loison n’est pas revenue à la présentation du Soir 3, dont elle a eu les commandes sur France 3 de 2011 à 2016, dont deux ans avec Louis Laforge (2013-2015). Mais c’est bien sur franceinfo, canal 27 de la TNT, qu’elle anime désormais la tranche 23 heures-minuit.

Les audiences de la case “doublées” sur une semaine

Sur cette case, Patricia Loison présente depuis la rentrée un journal d’une demi-heure, de 23 heures à 23h30. “On a l’ambition de faire un vrai JT de l’ampleur du Soir 3 sur une chaîne info qu’on veut de référence”, résume sur Europe 1 la journaliste, partie au Japon pour raisons familiales de 2016 à 2019. “On a doublé la case en une semaine, mais on peut faire mieux”, explique-t-elle au micro de Philippe Vandel dans Culture-Médias. “Si on veut rassembler tous les fidèles de France 3, on a encore une grosse marge de progression.”

Reste que cette formule s’imposait d’elle-même, selon Patricia Loison. “Le Soir 3 ayant tiré le rideau et France 2 n’ayant plus de journal de la nuit depuis un moment, on considère que c’est absolument nécessaire d’offrir un journal d’envergure aux personnes qui ne sont pas là à 20 heures”, veut-elle croire.

 Je ne vais pas déboucher le champagne parce qu’un journal s’arrête. Après, on ne peut pas tous aller contre le sens de l’Histoire 

Les habitués de Soir 3 vont-ils pour autant passer sur le canal 27 et digérer la suppression de ce rendez-vous né en 1978 ? 80 députés ont notamment demandé son maintien et Henri Sannier, présentateur de 1994 à 1997 et figure historique de Tout le sport, s’est emporté contre la décision de supprimer le Soir 3.

Loison, “assez seule” pour défendre “Soir 3”

“Je ne vais pas déboucher le champagne parce qu’un journal s’arrête. Après, on ne peut pas tous aller contre le sens de l’Histoire”, plaide la journaliste sur notre antenne. “On a été très maltraités pendant des années, quand les programmes à France Télévisions nous ont expliqué pendant très longtemps que c’était embêtant d’avoir un journal, qu’il fallait mieux trois épisodes de Capitaine Marleau“, série à succès de France 3.

“Lorsque j’allais toute seule avec mon sac à main et ma gnaque cogner aux portes pour demander si 0h45 n’était pas un peu dangereux pour un JT qu’on veut un rendez-vous d’info sur France 3, j’étais assez seule”, récrimine-t-elle. “Il n’y a personne qui a fait des pétitions, il n’y a pas eu de députés qui nous ont soutenus, Henri Sannier, je ne l’ai pas entendu. Quand on programme un journal à 23h45 tant de fois par an, il ne faut pas s’étonner qu’à un moment on nous dise ‘votre journal est trop tard, finalement on va l’enlever’.” Désormais sur franceinfo, avec une tranche d’information à heure fixe, Patricia Loison doit maintenant relever le défi de l’après-Soir 3.