04 décembre 2018

5h-7h - Matthieu Noël
L’écologiste Cyril Dion appelle les “gilets jaunes” à rejoindre la marche pour le climat le 8 décembre

Alors que le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner demande que cette manifestation soit suspendue pour des raisons de sécurité, Cyril Dion, interrogé mardi sur Europe 1, appelle les “gilets jaunes” à venir grossir les rangs de ce rassemblement annuel pour la planète.
 

INTERVIEW

Il entend dépasser l’incompatibilité entre les impératifs à court terme, comme finir le mois, et ceux à long terme, tels que sauver la planète. Cyril Dion, auteur et co-réalisateur du documentaire Demain, a publié une tribune dans Libération dans laquelle il appelle les “gilets jaunes” à rejoindre la marche pour le climat le 8 décembre. “Finalement, notre problème est relativement le même : on a besoin de changer notre système économique et démocratique”, a estimé l’écologiste mardi, au micro de Matthieu Noël sur Europe 1.

Une mobilisation pour changer de modèle. “La cause des deux problèmes est la même”, soutien-t-il, alors même que l’augmentation de la fiscalité écologique a embrasé la grogne d’une partie des Français. “Ce qui fait que les inégalités se creusent, que quelques personnes deviennent de plus en plus riches et que de plus en plus de personnes s’appauvrissent, est la même chose que celle qui détruit les écosystèmes : c’est un capitalisme qui essaye d’obtenir du profit le plus rapidement possible, à court terme, en faisant fi à la fois des limites écologiques et du bien-être des gens”, explique-t-il.

 

“Ce mouvement est très hétérogène, mais si l’on n’essaye pas de lui donner une direction, de se donner des objectifs communs, on laisse la place à l’extrême-droite et au populisme”, avertit Cyril Dion. “Je n’ai pas envie que, demain, la France déborde dans une forme d’extrémisme parce que la colère a tellement débordé qu’elle nous aveugle et que l’on ne sait plus où l’on va.”

ENTENDU SUR EUROPE1 :
J’appelle à maintenir cette marche
 

Une marche remise en question par la mobilisation des “gilets jaunes”. Craignant qu’une nouvelle mobilisation des “gilets jaunes” ne dégénère, après trois week-ends successifs de violences, le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a demandé aux organisateurs de reporter la marche du 8 décembre. “Elle est bien bonne !”, s’offusque Cyril Dion, toujours sur Europe 1.

“On a renoncé à la marche pour le climat en 2015 parce qu’il y avait la COP 21 et les attentats. Là, on devrait renoncer à la marche pour le climat parce que le gouvernement n’est pas capable de créer un véritable dialogue et de créer de l’équité dans le pays”, dénonce le documentariste. “J’appelle à maintenir cette marche et les ‘gilets jaunes’ à faire en sorte que ceux qui créent de la violence ne le fassent pas