08 octobre 2018

5h-7h Matthieu Noël
Lou Villafranca, la fille de Maurane, évoque l’album posthume de sa mère consacré à Jacques Brel

Maurane travaillait depuis plusieurs mois sur un album de reprises de classiques de Jacques Brel. Après la mort brutale de la chanteuse belge, c’est sa fille qui s’est chargée de le terminer. Elle s’est confiée au micro de Matthieu Noël.

INTERVIEW

Elle a beau ne pas être musicienne, Lou Villafranca a mis un point d’honneur à terminer l’album de sa mère Maurane, disparue brutalement le 7 mai à l’âge de 57 ans. Ce disque, dont la sortie est prévue le 12 octobre, est consacré à Jacques Brel.

“Ça a été une obsession de terminer ce disque”. “On a réalisé cet album dans les délais prévus de son vivant. Elle voulait vraiment aboutir ce projet. Pour moi, ça a été un peu une obsession de le terminer, comme s’il ne s’était rien passé”, a confié la jeune femme de 25 ans à Matthieu Noël, lundi matin. L’album comprend douze reprises des plus grands classiques du compatriote belge de Maurane. “Elle a commencé à chanter avec Brel. C’est un artiste qu’elle ressent depuis longtemps, qu’elle interprète depuis longtemps. C’était le moment pour elle de faire cet album”, glisse Lou Villafranca.

“La dernière fois que je l’ai vue”. Pour la fille de Maurane, travailler sur ce disque a parfois été douloureux. “Un morceau clôture l’album, c’est Ne me quitte pas. C’est la dernière fois que je l’ai vue en studio. C’est la dernière fois que je l’ai vue tout court. Il y a un sens particulier à ce morceau. Je n’arrive toujours pas à l’écouter”, livre-t-elle.

“La scène, c’était chez elle”. De son propre aveu, c’est en travaillant sur ce disque que la jeune femme a pris “la dimension” de ces deux artistes, Jacques Brel et Maurane.

Celle qui accompagnait sa mère lors de ses tournées étant petite s’était “éloignée” du milieu de la musique à l’adolescence. “On cherche toujours un peu à se démarquer de ses parents. Plus récemment, j’ai assisté à quelques concerts. Ça me faisait immensément plaisir qu’elle remonte sur scène après deux ans d’absence”, souligne Lou Villafranca. Maurane avait en effet fait une pause après des problèmes de santé. “La scène, c’était chez elle. Plus qu’à la maison”, assure la jeune femme.