27 février 2018

Bonjour la France
Marc Veyrat : “Il faut faire une révolution des papilles, de la santé et de la terre”

En direct mardi du Salon de l’agriculture, temple du terroir, le chef triplement étoilé a poursuivi sa lutte contre la malbouffe.

INTERVIEW

Marc Veyrat se dit miraculé après dix ans de déboires. Paralysé cinq ans après un accident, puis obligé de rendre ses étoiles après deux incendies, il a rouvert son restaurant La maison des bois à Manigot en 2016 et récupéré ses trois étoiles en 2018. Invité de Bonjour la France en direct depuis le Salon de l’agriculture, il a réitéré ses déclarations sur le manger sain et estime avoir une idée “très simple pour que les agriculteurs “gagnent bien leur vie”.

“Nous sommes en danger”. La nourriture actuelle est son cheval de bataille : “Nous sommes en danger, on perd la santé. On surproduit et on a des agriculteurs, paysans et producteurs qui sont pétris de qualité et qui veulent produire différemment. Mais le problème, c’est qu’ils ne gagnent pas leur vie, alors on leur dit ‘surproduisez’ !”. Un cercle vicieux dont il faut sortir, selon le chef. “Il faut faire une révolution des papilles, de la santé et de la terre.” Lui-même est son propre producteur et élève vaches et poules sur son domaine.

“Transmission”. Le milieu de la cuisine est aussi passé au crible par le grand chef : “On a un honneur, c’est la transmission. Et ne pas s’occuper des gamins, ne pas être rigoureux, ne pas leur faire voir ce qu’est le ferment de la terre, le ferment de la vie et le ferment de la réussite plus tard, c’est déshonorer non seulement la profession mais aussi nos enfants.”