30 janvier 2018

8h15 - L'invité de Patrick Cohen
Martinez sur les Ehpad : “50 millions, c’est largement insuffisant”

Le secrétaire général de la CGT a soutenu le mouvement de colère de salariés des Ehpad et réclame au gouvernement des moyens supplémentaires, bien supérieurs aux 50 millions annoncés. .

INTERVIEW

Le gouvernement devra faire plus pour calmer la grogne dans les Ephad, dont les personnels sont en grève mardi. C’est du moins le sentiment de Philippe Martinez, qui soutient le mouvement et estime que les annonces d’Agnès Buzyn, ministre de la Santé, vendredi, ne vont pas assez loin. “50 millions, c’est largement insuffisant par rapport aux besoins des salariés”, a affirmé le secrétaire général de la CGT, invté d’Europe matin mardi.  

“Il faut demander aux salariés leurs besoins”. “Il y a un manque d’effectif criant. J’ai passé toute une journée dans un Ehpad dans le Val-de-Marne. Si on prend rien que dans ce département, il manque 80 emplis. Minimum”, a estimé Philippe Martinez. “Il faut demander aux salariés les besoins, d’emploi, de matériel. Faute de moyens, on achète, on renouvelle du matériel qui ne correspond pas aux besoins des salariés.

“Améliorer la qualité des soins”. “Il faut écouter le personnel, et on pourra chiffrer ce qu’il faut pour améliorer la situation des salariés, qui est extrêmement grave”, a insisté le syndicaliste. “On pourra aussi améliorer la qualité de soins. Aujourd’hui, ce qu’on entend, c’est un personnel qui dit : ‘on applique les urgences, mais on ne fait plus notre métier’.”