26 janvier 2018

9h30-10h00 Village Médias
Michel Cymes : “La popularité m’a donné la force d’écrire ‘Hippocrate aux enfers”‘

Le médecin et présentateur a utilisé sa côte auprès du public pour faire connaître un sombre pan de l’Histoire, les expérimentations nazies dans les camps.

INTERVIEW

Dans le top des présentateurs préférés des Français, Michel Cymes, signe pour France 2 le documentaire Hippocrate aux enfers, consacré aux expériences médicales menées par les nazis dans les camps de concentration. Le médecin était l’invité d’Europe 1 pour présenter ce travail poignant, vendredi dans Village médias.

“Une petit côte d’amour”. Sa popularité, Michel Cymes s’en sert pour monter des projets en espérant trouver un large écho. “C’est pour ça que j’ai écrit Hippocrate aux enfers sur les médecins nazis, pour faire connaitre cette période dramatique de la Deuxième Guerre mondiale”, explique-t-il. “Si ce livre avait été écrit par quelqu’un d’anonyme, peut-être qu’il aurait eu moins de succès. Les gens me connaissent bien, apparemment m’accordent une certaine crédibilité. J’ai une petit côte d’amour donc je me suis dit ‘je vais en profiter’. C’est cette popularité qui m’a donné envie d’aller au bout et de trouver la force d’écrire ce livre” et d’en faire un documentaire pour la télévision qui sera diffusé le 30 janvier.

“But éducatif et éthique”. Car ce travail a été “difficile psychologiquement” souligne le médecin. “Le but est éducatif et éthique parce qu’en tant que médecin, je me suis posé beaucoup de questions.” Son histoire personnelle recoupe par ailleurs son actualité. “Mon grand-père paternel a été arrêté par la police française au gymnase Japy dans le 11e arrondissement et déporté”, confie le présentateur, qui voie aussi dans sa popularité des décennies plus tard, une heureuse conclusion à l’Histoire.