14 septembre 2017

Village Médias avec Philippe Vandel
Michel Onfray sur son départ de “L’émission politique” : “Ce n’est pas une question d’argent, mais de principe”

Dans Village Médias sur Europe 1, le philosophe explique pourquoi il a quitté l’émission de France 2, à quelques semaines du début du programme.

INTERVIEW

Il devait faire partie de l’équipe de L’émission politique, qui devait reprendre le 28 septembre prochain, sur France 2. Finalement, Michel Onfray ne sera pas de la partie. Le philosophe a décidé de claquer la porte du programme. Il explique les raisons de ce départ, dans Village Médias sur Europe 1.

Pas de contrat ni de rémunération. “Quand mon assistante a fait savoir à la production qu’il faudrait que l’on rédige un contrat, je me suis entendu dire : ‘un contrat, mais pour quoi faire ?'”, explique Michel Onfray. Le philosophe voulait ainsi savoir sur combien d’émissions il allait s’engager, sur quelle période et avec quelle rémunération. Selon lui, la production lui a indiqué “qu’il n’y avait pas de contrat prévu, ni de rémunération”.

“Si l’argent m’avait intéressé, je serais revenu”. “Ce n’est pas une question d’argent”, assure Michel Onfray. “Ils reviennent en me disant ‘vous voulez de l’argent’. Mais si vraiment l’argent m’avait intéressé, je serais revenu en disant que l’on tournait la page”. Si le philosophe est parti, c’est pour une question de principe selon lui. “Ce qui pose problème, c’est l’idée qui consiste à dire : ‘vous êtes à la télévision, vous allez bosser pour nous et vous allez le faire gratuitement’. Mais dans cette émission, tout le monde est payé : du technicien jusqu’à Léa Salamé, et c’est normal. J’en ai donc fait une question de principe et je tourne le dos à ces gens-là qui sont des mal-élevés.”