11 janvier 2018

Village Médias 
Monsieur Poulpe : “On va essayer de rendre la sexualité moins taboue”

L’humoriste présente désormais l’émission Crac-Crac sur Canal +, un magazine sur le sexe dont l’ambition est de décomplexer.

INTERVIEW

Il avait fait connaître les Recettes pompettes et présente désormais la nouvelle émission sexe de Canal +, un magazine au nom décalé : Crac-Crac. Monsieur Poulpe, humoriste et présentateur était l’invité de Villages médias pour en dire un peu plus sur ce programme.

“C’est moitié ‘on apprend’, moitié ‘on rigole'”. L’émission de la chaîne cryptée veut décrypter le sexe. “Le sexe est tellement compliqué, il y a tellement de sexualités, de pratiques, de diversité qu’il faut décrypter tout ce truc”, annonce Monsieur Poulpe. “On part du principe que ça va être une émission sérieuse où on va apprendre des choses sur le sexe, parce qu’on attaque beaucoup de sujets qui semblent bizarres au premier abord, et on va essayer de faire comprendre que tout est normal dans la sexualité, (..) de rendre la sexualité moins taboue. (…) Après dans la forme, j’adore casser les codes des formats télé, ce qui fait que c’est moitié ‘on apprend’, moitié ‘on rigole’.”

Et les femmes ? L’animateur interpelle le public dans l’émission et s’adresse, “aux puceaux”, emploie l’expression “gros pervers”, entre autres morceaux choisis. De manière générale, il s’adresse au masculin, mettant de côté le public féminin. “Vous voulez que je mette l’écriture inclusive dans mes textes ?”, se défend-il avant d’assurer “s’adresser énormément aux femmes” mais admettre qu’il va faire attention à ce point précis. “Je ne sais pas quoi dire, je me sens très con, vous avez raison”, concède-t-il. Un élément pour rassurer quand même : les femmes apparaissent bien aussi dans les sujets. Il y a même la mère de l’animateur qui a déjà fait un passage lors d’une séquence sur un club de lecture… décalé.