28 octobre 2018

Muriel Robin sur la mort de Philippe Gildas : “Une figure nous quitte”

Muriel Robin réagit à la mort de Philippe Gildas, décédé des suites d’un cancer dans la nuit de samedi à dimanche. “C’était un ami de plus de 30 ans que j’associe à ces grands hommes de l’époque des Cinq colonnes à la une”, explique la comédienne.

RÉACTION

Il était une figure emblématique d’Europe 1 depuis 1974. Philippe Gildas est mort des suites d’un cancer dans la nuit de samedi à dimanche, dans le 15ème arrondissement de Paris, à 82 ans. Muriel Robin, une proche du journaliste était encore à ses côtés samedi. 

“Un ami de plus de 30 ans”. “J’ai vu Philippe hier, j’ai pu l’embrasser, il dormait, il était parti dans un sommeil”, raconte la comédienne au micro d’Europe 1. “Quand j’ai appris sa mort, je suis allée à l’hôpital tout de suite pour embrasser Maryse [la femme de Philippe Gildas, ndlr]. Je suis très triste, c’était un ami de plus de 30 ans que j’associe à ces grands hommes de l’époque des Cinq colonnes à la une [émission diffusée de janvier 1959 à mai 1968]”, explique Muriel Robin. 

“On n’aura peut-être plus de grandes histoires aussi longues avec des journalistes”. “Il fait partie de ces journalistes qui nous ont accompagné toute une vie, que l’on aimait entendre : on a tous les mêmes souvenirs, notamment avec Canal, on a beaucoup de rires”, affirme-t-elle. “Et puis on a autre chose aussi, c’est une figure qui nous quitte. Il va me manquer parce qu’on n’aura peut-être plus de grandes histoires aussi longues avec des journalistes”, souffle-t-elle la voix empreinte d’émotion.