28 août 2017

Invitée de Philippe Vandel dans Village Médias
Nabilla : “Ce serait bien d’avoir le portable en prison”

Écrouée pendant plusieurs semaines en 2014, la star de télé-réalité Nabilla réagit à la proposition de la ministre de la Justice, Nicole Belloubet, d’autoriser les “portables bridés” en prison.

INTERVIEW

Interrogée le 21 août dernier par La Provence, Nicole Belloubet, la ministre de la Justice, avait ouvert la brèche pour la mise en place de “portables bridés” en prison, avant de nuancer ses propos quelques jours plus tard. Dans Village Médias sur Europe 1, la star de télé-réalité Nabilla revient sur cette idée. En 2014, elle avait été incarcérée plusieurs semaines après sa mise en examen pour tentative d’homicide volontaire et violences volontaires aggravées sur son compagnon, Thomas Vergara.

“La prison, c’est tellement rude”. “Je pense que ce serait bien d’avoir le portable en prison”, a indiqué Nabilla. “Cela éviterait des pétages de plombs et que les gens aient des idées noires”, a-t-elle souligné. À sa sortie de prison, l’ancienne participante des Anges de la télé réalité avait confié qu’il y avait un avant et un après ce séjour carcéral. “La prison, c’est quelque chose de pire que ce que l’on peut imaginer. C’est tellement rude”, explique Nabilla sur Europe 1.

Retour télé. Nabilla, qui a publié en 2016 son autobiographie Trop vite, va faire son retour à la télé lundi soir à 18h15 sur NRJ12, dans Les Incroyables aventures de Nabilla et Thomas en Australie. Un road trip un peu particulier puisque les deux personnalités auront 13 dollars par jour et par personne pour se nourrir et effectuer leur voyage. “C’était une expérience assez spéciale. Cela m’a endurci”, explique-t-elle. “Maintenant, quand je vais prendre une douche, je la savoure, quand je prends le taxi ou le Uber, je suis contente, je me dis que j’ai une belle vie”.