9 octobre 2017

Village médias
Nicolas Canteloup : “Quand Macron a été élu, on s’est dit on perd toutes nos voix”

L’imitateur d’Europe 1 Nicolas Canteloup a dû s’adapter à la nouvelle donne politique, explique-t-il lundi dans Village médias, sur Europe 1. 

INTERVIEW

Inquiet Canteloup ? Plus maintenant ! Au micro de Philippe Vandel, dans Village médias, lundi sur Europe 1, l’imitateur qui revient à partir de lundi soir sur TF1 avec l’émission C’est Canteloup, s’est dit serein. Certes, l’élection d’Emmanuel Macron et la nouvelle donne politique, avec la mise à l’écart de Nicolas Sarkozy, de François Hollande ou de Jean-François Copé, a créé chez lui une légère inquiétude. Mais celle-ci s’est dissipée rapidement. “Quand Emmanuel Macron a été élu, on s’est dit ‘qu’est ce qui va se passer ?’, on perd toutes nos voix”, se rappelle Nicolas Canteloup. “Puis avec mes auteurs on s’est dit que forcément il y allait avoir de l’actu qui allait arriver, des boulettes, des glissades”.

Sarkozy, Hollande continuent à exister. D’autant qu’il ne s’agit pas pour l’imitateur d’oublier les voix des anciens ténors de la politique. “Les Sarkozy, les Hollande, ce sont des hommes politiques mais ce sont avant tout des stars. Ils continuent à exister, ils vivent. Ils ne s’empêchent pas d’intervenir. On va les faire exister”, a également ajouté l’humoriste.