Nicole Belloubet annonce “une réforme de notre système judiciaire sur l’aspect environnemental”

Invitée de Sonia Mabrouk dans la matinale d’Europe 1, la ministre de la Justice Nicole Belloubet a évoqué la création de tribunaux “spécialisés” et des “nouvelles peines” dans le cadre d’une réforme de la justice “sur l’aspect environnemental”.
INTERVIEW

La justice va s’adapter davantage aux atteintes à l’environnement. C’est l’annonce faite mercredi par la ministre de la Justice Nicole Belloubet qui était invitée de Sonia Mabrouk dans la matinale d’Europe 1. “Nous proposons une réforme de l’organisation de notre système judiciaire sur l’aspect environnemental, avec des tribunaux qui seront spécialisés sur ce sujet-là”, a déclaré Nicole Belloubet. “Nous allons présenter en conseil des ministres une évolution forte de ce point de vue.”

De nouvelles peines prévues

Selon la ministre, cette réforme devrait s’accompagner de “nouvelles peines” comme des “travaux d’intérêt général verts”. Après avoir réclamé “que la justice soit rendue plus vite” sur l’environnement “par des magistrats spécialisés parce que ce sont des questions très techniques”, Nicole Belloubet a aussi mentionné l’élaboration possible “de conventions judiciaires qui permettront des réparations plus rapides”.

Mais la justice aura-t-elle les moyens de ces ambitions ? “Je crois que nous avons les moyens”, a répondu la ministre, arguant que “le gouvernement a permis l’adoption par le Parlement d’une loi de programmation pour la justice qui augmente son budget en cinq ans de plus de 20%.”

“100 magistrats supplémentaires”

“Au moment où nous parlons, sur l’année 2020, nous aurons 100 magistrats supplémentaires”, a-t-elle ajouté. “Il n’y a jamais assez pour la justice, mais c’est très clair, l’effort est là.”