01 Août 2017

7h45 - L'invitée d'Antoine Genton
Panne à Montparnasse : “Un rapport demandé à la SNCF pour la fin de la semaine”

La ministre des Transports Elisabeth Borne a indiqué mardi sur Europe 1 avoir demandé un rapport aux dirigeants de la SNCF afin de comprendre les raisons de la panne qui paralyse toujours la gare Montparnasse.

INTERVIEW

Après deux jours de galère, la SNCF a annoncé mardi avoir trouvé l’origine de la panne de signalisation qui a semé la pagaille à la gare de Paris-Montparnasse, sans toutefois parvenir à la réparer entièrement, et prévoit de nouvelles perturbations. Sur Europe 1 mardi matin, la ministre des Transports Elisabeth Borne a annoncé avoir “demandé un rapport aux deux présidents de la SNCF pour la fin de la semaine” pour faire la lumière sur cette crise. 

Une situation “pas satisfaisante”. “On aura à faire un retour d’expérience sur pourquoi on a mis aussi longtemps à trouver la panne et à la réparer, et aussi pourquoi on a eu une situation aussi dégradée dimanche à Montparnasse”, a indiqué la ministre. “Je pense que cette situation n’est pas satisfaisante. Moi, je ne m’en satisfais pas et il faut que l’on évite de recommencer des situations de ce type”.

Changer de priorités. Si l’ampleur de cette panne est exceptionnelle, les incidents sur le réseau SNCF sont quotidiens et pénalisent les usagers du train. Pour la ministre, “il faut accorder la priorité aux transports de la vie quotidienne, à l’entretien et à la modernisation de nos réseaux”. “C’est bien de faire des lignes à grande vitesse, de gagner du temps pour aller à Bordeaux ou à Rennes, mais si ensuite on est bloqué gare Montparnasse, on voit bien que ça ne va pas. La priorité aux lignes à grande vitesse s’est faite au détriment de la modernisation du réseau existant”, glisse-t-elle.