14 février 2018

10h00-12h00 Bonjour la France
Philippe Torreton : “L’engagement politique est devenu un peu suspect”

Le comédien a écrit un livre, Nous qui sommes devenus le mauvais temps, avec lequel il espère réveiller les consciences sur la nécessité de s’inviter dans le débat politique. 

INTERVIEW

On connait évidemment Philippe Torreton pour ses grands rôles, notamment au théâtre. En Scapin, Hamlet, Henry V, Tartuffe ou encore Cyrano de Bergerac, pour lequel il a reçu le Molière du meilleur comédien dans un spectacle de théâtre public en 2014. Mais il est aussi un acteur qui n’a jamais hésité à donner son avis sur la politique et ce qu’il pensait de notre société. Un citoyen engagé donc, comme le reflète son dernier ouvrage, Nous qui sommes devenus le mauvais temps, paru le 2 février 2018.

“On me donne la possibilité de parler alors je m’en sers”. “J’ai l’impression que l’engagement politique est devenu un peu suspect, comme s’il y avait une méfiance. Alors que le débat politique est passionnant”, estime Philippe Torreton mercredi dans Bonjour la France. Au-delà de ça, l’acteur estime que le citoyen doit s’intéresser à la politique, “au même titre que la loi, que nul n’est censé ignorer”.

Pour tenter d’éveiller les consciences et réveiller cet engouement pour le débat public chez chacun d’entre nous, Philippe Torreton a donc pris la plume et donne, à sa manière, la parole aux oubliés de notre société. “C’est ce que je fais au théâtre, je me mets à la place de quelqu’un. (…) J’ai essayé d’appliquer la même méthode au niveau de l’écrit, me mettre à la place de quelqu’un, comme si j’étais un confident qui recueillait la parole des gens qui arrivent à saturation”. Des gens qui n’existent en tant que tel, mais des situations réelles. Philippe Torreton s’est nourri de faits-divers, d’histoires parfois vécues, entendues ou lues. “On me donne la possibilité de parler alors je m’en sers”, pour mettre en lumière ces histoires.