10h00 - Bonjour La France
Pierre Niney : “Romain Gary est le personnage le plus romanesque que j’ai connu”

L’acteur campe le romancier dans “La promesse de l’aube”, un film d’Éric Barbier, en salles le mercredi 20 décembre.

INTERVIEW

Le 20 décembre prochain sort en salles La promesse de l’aube, d’Éric Barbier, l’adaptation du roman éponyme de Romain Gary, publié en 1960. Pierre Niney incarne le romancier à l’écran. Il évoque le film et son personnage au micro d’Europe 1, dans Bonjour la France.

“C’est aussi un film très intime”. “J’avais lu le livre. Mais même si je ne l’avais pas lu, ce que j’ai adoré, c’est qu’Éric Barbier me propose un film qui avait un souffle incroyable, avec un côté vraiment spectaculaire, épique, qu’on ne voit pas tous les mercredis en salles”, explique Pierre Niney. Séduit par la proposition du cinéaste, le comédien s’est jeté corps et âme dans le projet. L’oeuvre raconte notamment les rapports entretenus avec sa mère, Nina Kacew (Charlotte Gainsbourg dans le film), qui veut pour lui une vie incroyable. “C’est aussi un film très intime, sur un lien complètement fou, complètement démesuré, entre une mère et son fils”, souligne l’acteur.

“On est tout le temps perdu chez Gary”. Pierre Niney a donc dû se fondre dans Romain Gary, un artiste complexe et mystérieux. “On est tout le temps perdu chez Gary, mais c’est ce que l’on adore chez cet écrivain”, confie le comédien. “Tous les jours, on découvre des choses sur lui. Dès que l’on croit connaître quelque chose, on se rend compte qu’il y a un tiroir dans le tiroir, c’est comme les poupées russes. (…) Romain Gary est le personnage le plus romanesque que j’ai connu”, affirme Pierre Niney.