11 octobre 2018

Journée spéciale FIRST MAN sur Europe 1
7h45 - L'interview de Nikos Aliagas
Pour Ryan Gosling, incarner Neil Armstrong était “une occasion en or”

Ryan Gosling était l’invité exceptionnel de Nikos Aliagas jeudi matin, à l’occasion de la sortie de “First Man : le premier homme sur la Lune”, dont Europe 1 est partenaire. Il s’est confié sur ce rôle marquant.

INTERVIEW

>> À l’occasion de la sortie le 17 octobre du nouveau film de Damien Chazelle, First Man : le premier homme sur la Lune, dont Europe 1 est partenaire, la station propose une programmation spéciale le jeudi 11 octobre. Entre interviews et reportages, retour sur la mission Apollo XI qui a tenu en haleine le monde entier. 

L’aide de l’entourage de Neil Armstrong. “Lorsque j’ai entendu parler de la Lune pour la première fois, on m’a dit qu’un homme du nom de Neil Armstrong avait marché dessus.” Des années plus tard, Ryan Gosling peut encore rêver. Dans First Man, le nouveau film de Damien Chazelle, avec qui il a déjà travaillé sur La La Land, l’acteur revêt le costume de l’astronaute le plus célèbre du monde qui, le 21 juillet 1969, a fait entrer l’humanité dans une nouvelle dimension technologique.

Ryan Gosling est venu parler de ce rôle à Nikos Aliagas, jeudi matin sur Europe 1.

Incarner ce héros américain était donc pour l’acteur oscarisé “une occasion en or, mais avant tout une responsabilité”. Pour mener à bien sa mission et entrer dans la peau de cet illustre personnage, Ryan Gosling a bénéficié de l’aide très précieuse de ceux qui ont bien connu Neil Armstrong. “Ses deux fils, sa femme Janet qui est décédée récemment, ses amis, ses coéquipiers… Tout le monde était prêt à nous aider. Jamais je n’avais été autant aidé pour la réalisation d’un film”, se réjouit-il.

“Neil est quelqu’un qui était assez difficile à connaître, même pour ses proches. Il avait l’air assez introverti, mais je pense qu’il faut se méfier de l’eau qui dort. C’est un homme avec beaucoup de profondeur, c’est un homme brillant, courageux, doté d’une grande humanité. Je n’aurais pas été en mesure de comprendre la profondeur de ce personnage sans l’implication de sa famille.”

Découvrir la Terre en explorant la Lune. Dans les années 60-70, en pleine Guerre froide, l’enjeu spatial est considérable pour les puissances américaines et russes : qui sera le premier à conquérir la Lune ? Puis, l’engouement s’est fané. Aujourd’hui, la communauté scientifique évoque à nouveau la possibilité d’envoyer des astronautes sur l’unique satellite naturel terrestre. De quoi enthousiasmer Ryan Gosling. “Avec ces missions, on a obtenu beaucoup d’informations. Beaucoup d’astronautes disent qu’ils sont partis explorer la Lune, mais qu’ils ont découvert la planète Terre”, glisse-t-il à Nikos Aliagas.