26 octobre 2017

8h15-L'iinvité de Patrick Cohen
Pour son assistant personnel de mobilité, la SNCF travaille déjà avec ses concurrents

La SNCF collabore déjà avec la RATP et Transdev au développement d’une nouvelle application de transports, explique Guillaume Pepy. 

INTERVIEW

La SNCF prépare un assistant personnel de mobilité à l’usage des voyageurs. Une application qui doit permettre à tout un chacun d’optimiser ses déplacements en recoupant, en un coup d’œil, toutes les options de mobilité pour aller d’un point A à un point B. “Quand vous regardez votre portefeuille ou votre smartphone, vous vous apercevez que vous avez dix cartes différentes d’abonnement, de parking, de Navigo, de vélib etc. Tout cela est très compliqué. Si vous voulez faire un itinéraire, vous avec plein d’applications différentes. L’idée, c’est de tout mettre ensemble, sur une seule application qui vous permettra de choisir : bus, RER, VTC, taxi, covoiturage. À chaque fois, en temps réel, on vous dit combien de minutes ça va prendre, combien ça va coûter. Une fois choisi, l’application réserve, vous fait payer et vous donne le bon ticket”, a détaillé le président de la SNCF Guillaume Pepy, invité jeudi de la matinale d’Europe 1.

“Un très beau projet, écologique”. Et pour parfaire son projet, le groupe de transports ferrés se dit prêt à nouer des partenariats avec ses concurrents. ” Il faut que la SNCF soit ouverte et il faut que l’on trouve sur cet assistant de mobilité toutes les offres possibles et imaginables de mobilité”, explique Guillaume Pepy. “On travaille déjà avec nos collèges de la RATP, de Transdev, pour faire un entrepôt de données. Je pense que fin 2018 on verra des choses assez bien”, assure-t-il. “C’est un très beau projet, écologique, qui permettra à chacun d’avoir le choix. À la fin, le train va y gagner car plus on propose aux gens d’utiliser les transports collectifs, plus il utilise le train”, assure le responsable.

Voyages-Sncf devient Oui.Sncf. D’ici la mise en place de cette nouvelle application, Guillaume Pepy annonce la transformation de Voyages-SNCF, l’application actuelle, avant la fin de l’année. “Voyages-Sncf va s’appeler Oui.sncf à partir du 8 décembre”, annonce-t-il, avec une nouveauté : la possibilité d’enregistrer une “alerte petits prix”. “Supposons que vous voulez aller à Saint-Malo pour moins de 40 euros, dès qu’il y aura un prix qui correspond à votre demande, OUI SNCF vous enverra un petit push. Ce ne sera plus la peine d’aller toutes les cinq minutes sur le site”, fait-il valoir.