21 décembre 2018

8h15 - L'interview politique d'Audrey Crespo-Mara
Propos sur l’islam : Marlène Schiappa est “évidemment d’accord” avec la journaliste Zinel El Rhazoui, menacée de mort

 

Invitée de la matinale d’Europe 1, vendredi, la secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les hommes et les femmes Marlène Schiappa a soutenu la journaliste Zineb El Rhazoui, menacée de mort après ses propos sur l’islam.

INTERVIEW

“Il faut que l’islam se soumette à la critique, qu’il se soumette à l’humour, qu’il se soumette aux lois de la République, qu’il se soumette au droit français”. Tenus vendredi dernier sur CNews, ces propos valent aujourd’hui à Zineb El Rhazoui des menaces quotidiennes. Sur Europe 1, vendredi, Marlène Schiappa a indiqué qu’elle était “évidemment d’accord” avec la journaliste.
 

Point de vue différent sur le voile. Auteure de Laïcité, point en 2017, la secrétaire d’État à l’Égalité entre les femmes et les hommes a précisé sa pensée sur l’islam : “Le délit de blasphème n’existe pas dans la République française. Je soutiens la liberté d’expression, saine dans la République”, a-t-elle déclaré à Audrey Crespo-Mara, qui l’interrogeait.

Elle a en revanche exprimé un point de vue différent de celui de Zineb El Rhazoui sur le voile. “Les femmes voilées appartiennent et affichent une idéologie qui est l’idéologie de l’islam radical”, a déclaré la journaliste. “Le voile envoie un signal de promotion de l’islam politique”, a nuancé Marlène Schiappa. Tout en se disant “opposée à toute discrimination vis-à-vis des femmes qui font le choix éclairé, adultes, de porter le voile”.